Voiture électrique : 1 % seulement des Français sont intéressés

Publié le par

Malgré une prise de conscience des enjeux environnementaux, les automobilistes veulent rouler toujours autant au volant de véhicules plus performants.

 Voiture électrique : 1 % seulement des Français sont intéressés

Selon une enquête réalisée par PWC auprès de 1 500 automobilistes souhaitant acquérir une voiture dans les douze prochains mois en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, malgré une prise de conscience des enjeux environnementaux, les conducteurs changent peu leurs habitudes de consommation. Ils privilégient toujours le confort et le design des modèles à leur niveau d’émission de CO2. Seuls 13 % des Français envisagent de rouler moins à l’avenir.
En outre, les clients exigent des constructeurs la poursuite du développement de nouvelles technologies. 80 % d’entre eux considèrent que la conception de moteurs plus performants est l’enjeu des marques pour l’avenir. L’étude de PWC révèle aussi que les voitures électriques ne représentent pas actuellement une alternative crédible à leurs yeux. 1 % seulement d’entre eux imaginent d’en conduire une à l’avenir. Ils sont 21 % à se dire intéressés par des hybrides.
Ce double constat intervient tandis que la loi sur la transition énergétique prévoit le déploiement des ventes de ces mêmes véhicules. En dépit d’un objectif de mise en place de sept millions de points de charges d’ici à 2020 au sein du Vieux Continent, 62 % des personnes interrogées ont affirmé souhaiter s’offrir demain une voiture à moteur thermique utilisant le diesel ou l’essence.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos