Les financements de voitures neuves progressent de +10,7 % au 1er semestre 2018

Publié le par

Les financements de voitures neuves progressent de +10,7 % au 1er semestre 2018

En juin 2018, la production de nouveaux crédits à la consommation par les établissements spécialisés de l’ASF enregistre une hausse de +8,6 % par rapport à juin 2017. Le deuxième trimestre marque une nette accélération de la croissance de la production : l’activité progresse de +7,3 % après une hausse de +3,2 % au premier trimestre, soit une progression de +5,3 % en moyenne au premier semestre. Le redressement du marché se poursuit : à fin juin, la production cumulée des douze derniers mois augmente de +4,6 % par rapport à la même période de 2017.

+10,7 % sur les financements de VN au 1er semestre 2018

Au niveau de l’activité automobile, après une croissance de +8,5 % au premier trimestre, les financements d’automobiles neuves progressent de +12,7 % au deuxième trimestre, soit une hausse de +10,7 % en moyenne sur les six premiers mois de 2018. Le développement soutenu des opérations de LOA (+17,3 % au deuxième trimestre après +14,8 % au premier) explique de nouveau cette bonne performance. Contrairement au premier trimestre (-6 %), les financements par crédits affectés connaissent une légère hausse de +0,7 % au printemps 2018.

Une progression portée par la LOA et le VO

Comme le trimestre précédent, la plus forte hausse au deuxième trimestre est enregistrée par les financements d’automobiles d’occasion avec une progression de +16,8 %. Après +13,3 % au premier trimestre, ils enregistrent en moyenne une hausse de +15,1% au premier semestre. Selon le mode de financement, la croissance est beaucoup plus marquée pour les opérations de LOA (+41,7 % au deuxième trimestre après +57 % au premier) que pour les crédits affectés (+14,6 % au deuxième trimestre après +10 % au premier).

Au cumul, sur les six premiers mois de l’année, les financements d’automobiles neuves (LOA + crédits affectés) représentent une production financière de 4180 millions d’euros tandis que l’automobile d’occasion pèse 1925 millions d’euros, toujours selon les données recueillies par l’ASF.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos