Les groupes Baconnier et Delieuvin annoncent leur fusion

Publié le par

L’année 2019 démarre par une nouvelle opération de concentration. Les groupes Baconnier (Figest) et Delieuvin, basés respectivement à Gap et Fréjus, annoncent la fusion de leurs activités dans une entité commune baptisée Synethis.

Les groupes Baconnier et Delieuvin annoncent leur fusion

Partant d’une vision commune des évolutions à venir de la distribution automobile et d’un constat sur l’incontournable concentration des réseaux constructeurs, les groupes Baconnier, basé à Gap (Hautes-Alpes) et dirigé par Éric Baconnier, et Delieuvin, implanté à Fréjus (Var) et piloté par Yann Delieuvin, ont décidé, sous réserve de l’approbation du projet par l’Autorité de concurrence, de fusionner leurs activités Renault - Dacia - Alpine dans une nouvelle structure détenue à parts égales par les deux familles.

Les groupes Baconnier et Delieuvin présentent un profil similaire au niveau de leurs chiffres clés et de leurs performances commerciales, financières ou encore en termes de qualité. Ils partagent par ailleurs de nombreuses valeurs communes, dont notamment l’excellence opérationnelle, et une parfaite complémentarité au niveau géographique ou au niveau générationnel entre les principaux dirigeants.

16 sites pour 10 000 VN par an

Le nouveau groupe Synethis issu de la fusion présentera un chiffre d’affaires d’environ 280 millions d’euros et écoulera plus de 10 000 VN Renault-Dacia via 16 sites et 500 salariés. Au niveau opérationnel, Éric Baconnier occupera le poste de président et Yann Delieuvin celui de directeur général.

Constitué sans recours à la dette, le groupe Synethis sera l’un des principaux acteurs du secteur dans le sud-est de la France, et présentera tous les atouts pour relever les nombreux défis liés à la transformation des métiers. Le parcours digital étant bien sûr l’un des principaux challenges de la distribution automobile au cours de ces deux prochaines années.

« Je suis convaincu que pour rester un acteur significatif de notre métier dans les années à venir, les critères de taille et de cohérence géographique sont incontournables, explique Éric Baconnier. Ce projet a du sens à ce niveau et crée de la valeur pour toutes les parties, garantissant ainsi la pérennité de nos entreprises. L’augmentation significative de la taille de nos activités va nous donner de nouveaux moyens et apportera également plus de visibilité à nos clients, à nos salariés et à tous nos partenaires. »

De son côté, Yann Delieuvin rappelle que ce rapprochement est le fruit d’une vision commune : « Grâce au fait que nous nous connaissions et apprécions depuis tant d’années Eric et moi, et que nous ayons une vision identique de la transformation de nos métiers, nous avons pu avancer très vite à tous les niveaux de ce projet. Nous nous sentons désormais parfaitement armés pour relever les challenges de nos métiers, pour amplifier la dynamique de performances commerciale et qualité et pour saisir toutes les opportunités qui se présenteront ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos