Les immatriculations de voitures neuves en hausse de 4,34 % en février

Publié le par

Après la hausse de 2,5 % enregistrée en janvier dernier, les immatriculations de voitures particulières ont progressé de 4,34 % en février à 168 899 unités.

Les immatriculations de voitures neuves en hausse de 4,34 % en février

D’après les statistiques fournies par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de voitures particulières ont progressé de + 4,34 % en février 2018 par rapport à l’année précédente. Après la hausse de 2,5 % en janvier dernier, le marché redevient raisonnable car la croissance des ventes sur les canaux des particuliers et des flottes d’entreprise et beaucoup forte que sur les canaux tactiques.

Au total, 168 899 véhicules neufs ont été immatriculés en février 2018 en données brutes par rapport à février 2017 (20 jours en février 2018 et 20 jours en février 2017). Sur cette même période, les immatriculations de véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) ont également progressé de 3,52 %, à 35 807 unités.

+ 3,44 % depuis le début de l’année

Au cumul des deux premiers mois de l’année, 325 745 immatriculations de véhicules neufs ont été enregistrées, soit une hausse de + 3,44 % en données brutes (42 jours de janvier à février 2018 et 42 jours de janvier à février 2017).

Peugeot, premier constructeur français

Avec une nouvelle hausse de ses ventes en février 2018 (+ 18,98 %), soit + 14,55 % au cumul des deux premiers mois l’année, la marque Peugeot est la grande gagnante de ce début d’année. Avec une part de marché de 18,36 %, elle devance une nouvelle fois Renault en février (17,91 %). Au cumul des deux premiers mois de mois de l’année, Peugeot est toujours la première marque VP en France avec une pénétration record de 19,20 % contre 17,66 % pour la marque au Losange.

Un début d’année difficile pour Renault

Après un mois de janvier 2018 à la baisse, la marque Renault a enregistré un nouveau recul (- 1,32 %) en février, soit un repli de - 1,01 % sur les deux premiers mois de l’année 2018. Sauf rebond spectaculaire du marché, cette baisse devrait encore durer en raison notamment des immatriculations sur les canaux tactiques (location courte durée et véhicule de démonstration).

Les marques étrangères ont reculé de - 4,78 %

Si les groupes tricolores ont progressé de + 12,73 % en février pour une part de marché de 56,28 %, les marques étrangères ont, elles, marqué le pas avec un repli de - 4,78 %.

Au niveau des marques françaises, outre la forte progression de Peugeot et le recul de Renault, il convient de noter les évolutions à la hausse de Citroën (+ 0,04 %) et de Dacia (+ 8,03 %). En revanche, les immatriculations de DS ont reculé de - 18,79 %. Enfin, Opel a écoulé 5 719 VN en février. Au cumul des deux premiers mois de l’année, la marque Opel a vendu 11 186 unités, soit une part de marché de 3,43 %.

Premier groupe étranger dans l’Hexagone, les immatriculations du groupe Volkswagen ont augmenté de près de 3,99 % : Volkswagen (+ 4,93 %), Audi (- 8,46 %), Skoda (+ 22,77 %), Seat (+ 5,81 %). BMW (+ 5,63 %), MINI (+ 5,33 %), Lexus (+ 25,07 %), Fiat (+ 8,84 %), Jeep (+ 42,2 %), Alfa Romeo (+ 29,66 %), Mercedes (+ 7,41 %), Hyundai (+ 40,99%), Kia (+ 17,59 %) ont tiré leur épingle du jeu en février. Smart (- 33 %), Volvo (- 8,61 %) Ford (- 5,03 %), Toyota (- 3,31 %) et Nissan (- 0,24 %) ont en revanche marqué le pas au mois de février.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos