Les premières images des nouvelles C4 et ë-C4

Publié le par

Diverses motorisations s’offrent aux automobilistes : diesel, essence et maintenant 100 % électrique avec l’arrivée de la ë-C4.

© Citroën Communication / DR
© Citroën Communication / DR

À la surprise générale, Citroën n’aura finalement pas attendu le 30 juin comme annoncé pour dévoiler le visage de la nouvelle génération de la C4 (la troisième pour être exact). Les premiers clichés dévoilent un véhicule diamétralement opposé aux moutures précédentes. La silhouette surélevée est à mi-chemin entre la berline et le SUV. Rien d’étonnant puisque le généraliste français assume vouloir « bousculer les codes du segment » en proposant une silhouette qui « joue avec plusieurs codes automobiles » marquant ainsi « une nouvelle étape du style Citroën ».

Après une forte offensive sur le territoire des SUV (C3 Aircross et C5 Aircross), la marque aux chevrons revient sur le marché des berlines. Un segment important puisque les berlines compactes jouent un rôle majeur sur le marché européen en représentant près de 28 % des ventes du segment C en 2019. Avec la nouvelle C4, Citroën met en avant les motorisations thermiques - diesel et essence - mais décline également son offre en 100 % électrique avec la ë-C4. Cette dernière incarne donc le cinquième modèle de la stratégie d’électrification de Citroën depuis la présentation des C5 Aircross Hybrid, Ami, ë-Jumpy et ë-SpaceTourer.

Tout comme ses devancières, les nouvelles ë-C4 et C4 hériteront d’un niveau de confort optimal grâce aux suspensions à butées hydrauliques progressives et aux sièges Advanced Comfort. Le constructeur promet également « une innovation inédite pour le passager à découvrir en première mondiale ». Citroën conserve un peu de mystère sur les détails techniques et les tarifs qui seront officiellement présentés le 30 juin 2020.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE