Les seize usines de Volkswagen en ordre de marche

Publié le par

Le dernier site de production installé à Puebla, au Mexique, a repris ses activités hier.

© Volkswagen
© Volkswagen

Après plusieurs semaines d’interruption en raison de la crise du coronavirus, l’heure est au redémarrage total pour la firme allemande. Alors que la production a été suspendue pendant environ six semaines en Europe et dix semaines en Amérique du Sud, l’ultime usine de Volkswagen encore à l’arrêt, a repris sa production hier. Il s’agit du site basé à Puebla, dans le centre du Mexique, qui a stoppé ses activités pendant près de onze semaines. De son côté, le site allemande à Zwickau a relancé la production de l’ID 3 le 23 avril 2020 (annoncé en France en septembre), suivi par la principale usine de la marque implantée à Wolfsburg le 28 avril dernier, où il a été possible de passer de la phase de protection la plus stricte (phase 1) à la phase 2 (le plan prévoit un total de quatre phases). Toutes les usines en Chine ont également redémarré leurs activités. Évidemment le niveau de production diffère selon les structures. Les capacités atteignent entre 60 et 70 % du niveau de production d’avant crise.

Les seize usines de la marque Volkswagen Véhicules Particuliers dans le monde ont donc recommencé à produire. « Nous avons réussi à relancer la production avec un maximum de mesures de protection sanitaire. Pas une seule pièce n’a manqué au niveau de la production », souligne Andreas Tostmann, membre du directoire de la marque Volkswagen en charge de la production et de la logistique. Rien que pour ses usines européennes, la marque Volkswagen achète environ 100 000 pièces différentes auprès de ses fournisseurs.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE