Les services de l’automobile premiers demandeurs de PGE

Publié le par

Les professionnels des services de l’automobile sont les premiers au rang des demandeurs de prêts garantis par l’État (PGE). Plus de 142 000 entreprises ont fait appel à ce dispositif pour un encours de 31,5 milliards d’euros.

© Auto Infos
© Auto Infos

Pour accompagner financièrement les entreprises à traverser la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place le principe de prêts bancaires garantis par lui-même (PGE). Budget prévu : 300 milliards d’euros.

Au 15 janvier, le montant total des PEG s’élève à 134,4 milliards d’euros, avec un taux de refus de 2,8 %. Près de 642 700 entreprises ont fait appel à ce dispositif. Les TPE de moins de dix salariés (94 % des entreprises en France) représentent 88 % des demandes (570 300 entreprises) pour 40 % des sommes prêtées (52,7 milliards d’euros). Le montant moyen accordé aux TPE est de 92 000 euros.

Pour ce qui concerne plus précisément le commerce de la vente et la réparation auto*, elles sont 142 148 entreprises à avoir souscrit à un PGE pour une valeur globale de 31,5 milliards d’euros. Soit un montant de prêt moyen de 221 800 euros. Cela représente 22 % des demandeurs et 24 % des sommes totales prêtées. Avec de tels taux, le secteur est le premier demandeur de PGE.

* Commerce de gros et de détail de véhicules neufs et usagés, la réparation et l’entretien des véhicules et le commerce de gros et de détail de pièces et d’accessoires. Les activités des intermédiaires du commerce de gros et de détail de véhicules, ainsi que les activités des maisons de vente aux enchères en gros et de la vente en gros par Internet sont également comprises. Cette division comprend également les activités de lavage. Sont exclus le commerce de détail de carburants et les activités de location.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos