Les véhicules électrifiés s’accaparent près de 9 % de part de marché

Publié le par

D’après les chiffres de l’Avere-France, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont représenté 18 588 immatriculations en septembre, soit une hausse de 206 % en un an.

© Volvo Cars
© Volvo Cars

Fidèles à la tendance des derniers mois, les véhicules électriques et hybrides poursuivent leur croissance. Le mois dernier, ils ont connu un bond de 206 % avec 18 588 immatriculations sur un marché automobile en retrait de 3 %. Cette performance leur permet d’atteindre une part de marché de l’ordre de 8,8 %. Les modèles électrifiés rechargeables séduisent plus que jamais les automobilistes et cette tendance à la hausse s’observe depuis le mois de janvier : sur les neuf premiers mois de l’année, 116 558 véhicules électrifiés ont été vendus en France, c’est donc 80 000 de plus qu’à la même période l’an passé. « Les véhicules électriques et hybrides rechargeables montrent à ceux qui en doutaient encore qu’ils n’ont plus vocation à jouer les seconds rôles », souligne Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

Sur les 10 011 voitures particulières électriques livrées en septembre (+ 138 %), la Renault Zoe conserve la première marche du podium (+ 84 %) avec ses 2 878 immatriculations. Elle est suivie de près par la Peugeot e-208 (1 230 unités) et la Tesla Model 3 (1 083 immatriculations). Avec cette troisième place et un regain de 2 %, la berline californienne met ainsi fin à plusieurs mois de recul. Enfin, tout juste introduite en concession, la nouvelle Volkswagen ID.3 se place d’ores et déjà quatrième du classement avec 616 immatriculations et double ainsi le Kia E-Niro (583 exemplaires).

Du côté des véhicules hybrides rechargeables, l’Avere-France recense 7 867 immatriculations le mois dernier contre 1 343 en septembre 2019 (+ 486 %). En un an, l’offre de véhicules s’est considérablement étoffée. En effet, on dénombre pas moins de 58 nouveaux modèles. Le Renault Captur prend la tête du classement (899 unités) et détrône ainsi le Peugeot 3008 (583 voitures). La troisième place revient au Volvo XC40 (465 immatriculations), talonné de près par le Mercedes GLC (460 exemplaires) et l’Audi Q5 (440 immatriculations). Le segment, largement dominé par des SUV, représente 3,7 % des immatriculations enregistrées sur la période.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos