Les ventes de VN marquent le pas en juin

Publié le par

De nombreux patrons de marque l’avaient prédit : le ralentissement des prises de commandes observé depuis quelques semaines a conduit, en juin, à une croissance des immatriculations de véhicules neufs légers beaucoup moins importante que lors des mois précédents.

Les ventes de VN marquent le pas en juin

Selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), 272 871 véhicules neufs légers ont été commercialisés, soit, à nombre de jours ouvrables comparable, une hausse de 2,4 % par rapport à juin 2015. Pour rappel, le marché a connu en mai une hausse de 4,7 % après un mois d’avril marqué par une progression de 6,7 %.
Dans le détail, 227 366 véhicules particuliers ont été écoulés, ce qui représente une quasi-stagnation par rapport à la même période de 2015 (+0,8 %). Du côté des véhicules utilitaires légers, la hausse est cependant significative, à +11,3 % et 45 505 unités, toujours à nombre de jours ouvrables comparable. Les performances des groupes français sont mitigés : tandis que PSA, dont chacune des marques a connu un recul de ses immatriculations, affiche une baisse de 3,7 % à 74 361 unités, Renault progresse de 9,1 % à 86 790 ventes, boosté par une croissance soutenue de la marque du même nom (+ 9,6 %) mais aussi de Dacia (+5,9 %).

Un bilan mitigé pour les groupes étrangers

Certaines marques étrangères ont subi de fort recul à l’image de Volkswagen : toutes les marques du groupe ont connu un mauvais mois de juin, et plus particulièrement Volkswagen (-11,7 %), Skoda (-8,5 %) et Seat (-7,9 %). Au global, le groupe a vendu en France 26 973 véhicules contre 29 963 en juin 2015. Le recul a été marqué chez G.M également avec la marque Opel qui a chuté de 5,9 % (7 844 ventes). Les autres groupes allemands se sont plutôt bien portés : BMW affiche une solide croissance de 12,6 % à 9 243 unités, Daimler progresse de 11,8 % à 8 864 unités. Du côté des asiatique, la hausse a été au rendez-vous uniquement pour Hyundai (+24,8 % et 6 381 unités) tandis que Nissan est resté stable et Toyota a reculé de 2,4 %.

Une croissance satisfaisante sur le 1er semestre

Si la croissance du marché du véhicule neuf a certes été décevante en juin, 2016 reste une année de reprise : sur le premier semestre, les ventes se sont accrues de 6,4 %, totalisant 1 318 461 unités. 1 102 442 VP ont été vendus (+5,8 % à nombre de jours ouvrables comparable) et 216 019 VUL ont trouvé preneur (+9,6 %). D’ailleurs, sur cette période, chaque groupe a vu ses immatriculations croître, à commencer par les français. Renault a vendu 361 675 véhicules, soit une croissance de 11,2 %. Parallèlement, la hausse a atteint 6,8 % chez PSA qui a commercialisé 383 246 unités. Du côté des groupes étrangers, les plus belles performances sont signées par BMW (+20,1 et 44 692 unités), Hyundai (+18,5 % et 32 352 unités), ou encore Volvo (+16,2 % et 8 292 unités) et FCA (+13,5 % et 72 305 unités) grâce à Fiat (+16 %) et Iveco (+22,9 %).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos