Les ventes de véhicules utilitaires ont chuté de 7,2% en janvier 2021 en Europe

Publié le par

© Auto Infos
© Auto Infos

D’après les données fournies par l’Association des Constructeurs Européens (ACEA), les immatriculations de véhicules utilitaires neufs dans l’Union européenne ont baissé de 7,2% à 141 462 unités en janvier 2021.

La France fait exception (+5,7%)

La demande s’est contractée dans tous les segments, bien que la baisse des ventes de fourgonnettes neuves ait eu le plus grand impact, car ce segment représentait plus de 80% du total des immatriculations de véhicules utilitaires dans l’UE. À l’exception de la France (+ 5,7%), tous les principaux marchés de l’UE ont enregistré des baisses le mois dernier : l’Espagne (-29,3%), l’Allemagne (-17,1%) et l’Italie (-6,7%).

Véhicules utilitaires légers neufs (VUL) jusqu’à 3,5 t

Au cours du premier mois de 2021, le segment des véhicules utilitaires légers a diminué de 7,1%, avec 116177 nouvelles fourgonnettes immatriculées dans l’UE au total. La France - premier marché en volume - a été le seul grand marché des fourgons à enregistrer une croissance (+ 7,4%) en janvier. En revanche, l’Espagne a affiché la plus forte baisse (-31,2%), suivie de l’Allemagne (-18,5%) et de l’Italie (-9,2%).

Véhicules utilitaires lourds neufs (VHC) de 16 t et plus

Le mois dernier, les nouvelles immatriculations de camions lourds se sont légèrement contractées (-3,3%) à 19 227 unités, avec des résultats mitigés dans l’Union européenne. Les marchés d’Europe centrale ont enregistré de bons résultats (+ 8,7%) en janvier, tandis que parmi les plus grands marchés d’Europe de l’Ouest, l’Italie était le seul pays à apporter une contribution positive (+ 8,7%). En effet, l’Espagne (-8,6%), la France (-7,8%) et l’Allemagne (-5,3%) ont toutes enregistré des baisses au cours du premier mois de 2021.

Véhicules utilitaires neufs moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 t

En janvier, la demande de nouveaux camions moyens et lourds a reculé de 5,8% pour s’établir à 22 795 unités. En regardant à nouveau les principaux marchés de l’UE, l’Italie a réussi à afficher une croissance (+ 8,5%) tandis que l’Espagne (-12,8%), l’Allemagne (-11,5%) et la France (-4,9%) ont toutes enregistré de moins bonnes performances qu’en janvier 2020.

Nouveaux bus et autocars moyens et lourds (MHBC) de plus de 3,5 t

En janvier 2021, les immatriculations de nouveaux bus et autocars dans l’Union européenne se sont contractées de 24,1% par rapport au même mois l’année dernière. Sur trois des quatre plus grands marchés de l’UE, la demande a chuté à des taux à deux chiffres : l’Espagne (-60,0%), l’Allemagne (-27,3%) et la France (-13,1%), tandis que l’Italie a enregistré une baisse plus modeste (-4,0%) en la demande d’autobus et d’autocars.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos