Les ventes de véhicules électriques reculent

Publié le par

En quatre mois, les ventes de véhicules électriques ont reflué de 29,27 %.

Les ventes de véhicules électriques reculent

Au cumul des quatre premiers mois de 2014, 3 514 véhicules électriques ont été immatriculés en France, selon l’Avere. Ce résultat traduit une baisse de 29,27 % par rapport aux scores enregistrés l’an dernier pour la même période. L’association pour développement de la mobilité électrique, estime que ce ressac est lié à une modification réglementaire. Elle précise ainsi que le décret écologique d’octobre 2013 a effectivement introduit une différence de traitement lors de l’achat d’un modèle électrique, qui pénalise à hauteur de plus de 2 000 euros les personnes faisant le choix d’un véhicule électrique ; en en optant pour une acquisition par le biais d’une formule de location de longue durée ou de location avec option d’achat... Sachant que les achats réalisés de cette façon correspondent à plus de 40 % des ventes de ce segment.
Sont principalement concernés les deux modèles leaders du marché Français : la Renault Zoe et la Nissan Leaf. Pour mémoire et au palmarès des ventes de modèles électrique, ces deux stars tiennent effectivement les deux premières places, suivies par la Bolloré Bluecar, puis par les Volkswagen e-up, Tesla S et BMW i3.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos