Les ventes du Groupe PSA chutent de 12,8 % au premier semestre 2019

Publié le par

Les ventes du Groupe PSA chutent de 12,8 % au premier semestre 2019

L’arrêt des ventes de Peugeot en Iran depuis mai 2018 (-500 000 unités sur l’année et -144 000 de janvier à avril 2018) et la chute des ventes en Chine de -62,1% expliquent en grande partie la contre-performance du Groupe PSA au cours du premier semestre 2019. Au total, le constructeur français a livré 1,9 million d’unités au cours de cette même période, soit un recul de 12,8%. Au niveau du marché chinois, le groupe a rappelé qu’il travaillait "sur des plans d’action avec ses partenaires pour faire face aux enjeux actuels et abaisser le seuil de rentabilité des JVs".

La dépendance à l’Europe s’accentue encore

Malgré ses mauvais résultats à l’international, PSA peut encore remercier l’Europe où le groupe voit sa part de marché progresser encore de 0,3 point. Une progression qui signifie une dépendance encore renforcée sur le marché européen à hauteur de 88% contre 80% l’an passé.

L’offensive électrique du groupe

A l’instar des autres constructeurs, le groupe prépare son offensive électrique dans les mois à venir avec pas moins que quatorze nouveaux véhicules électrifiés qui seront lancés en deux ans seulement. Pour inverser cette tendance négative en dehors de l’Europe, PSA ambitionne ainsi de devenir un acteur majeur de la mobilité électrifiée avec tous les nouveaux modèles dorénavant proposés en version hybride rechargeable ou tout électrique : DS 3 CROSSBACK E-TENSE, Peugeot e-208 et e-2008 et Opel Corsa-e en version 100% électrique et DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4X4, Peugeot 3008 HYbrid et HYbrid4, Peugeot 508 & 508 SW HYbrid, Opel Grandland X Hybrid4 et Citroën C5 Aircross SUV Hybrid en version hybride rechargeable.

Le constructeur n’est pas en reste au niveau des véhicules utilitaires électrifiés à l’horizon 2025, à commencer par Citroën Berlingo et Peugeot Partner qui sont déjà disponibles en version électrique. La nouvelle génération électrifiée de ces véhicules pour Peugeot, Citroën et Opel / Vauxhall sera disponible d’ici 2021. Le Groupe a présenté en avril dernier les versions électrifiées de Peugeot Boxer et Citroën Jumper au salon du véhicule utilitaire de Birmingham. Il a également annoncé une version électrifiée pour 2020 dans le segment des fourgonnettes.

Citroën performe en Europe

Dans un marché en baisse sur le premier semestre (-2,4%), la part de marché du Groupe atteint 17,4% en croissance sur l’ensemble de ses marchés principaux et notamment en Italie (+1,1), en France (+0,7), au Royaume-Uni (+0,2), en Allemagne (+0,1) et en Espagne (+0,1).

Cette performance est tirée par les excellents résultats de Citroën, qui a enregistré un record de ventes depuis huit ans avec la plus forte croissance au sein du Top12 marques. La marque a ainsi gagné 0,3 point de part de marché en Europe, notamment grâce au succès de sa gamme de SUV (C5 Aircross et C3 Aircross).

Opel en meilleure forme

Opel Vauxhall poursuit son développement depuis l’automne dernier et accroit légèrement sa part de marché. Elle a notamment augmenté en France (0,2 pt), au Royaume-Uni (+0,2 pt) et en Italie (+0,7 pt). La marque a continué en parallèle à se concentrer sur la réalisation de ventes rentables. Combo, Crossland X et Grandland X portent l’essentiel de cette performance. Opel Vauxhall bénéficiera du lancement de la nouvelle Corsa au second semestre.

Stabilité pour Peugeot

La part de marché de Peugeot est stable en Europe. Au-delà du succès continu de ses SUV 3008/5008, Peugeot progresse également grâce à la famille 508, dont le nouvelle version SW est encours de lancement ,récompensée par de nombreux prix : la berline 508 est première en France depuis son lancement. Peugeot bat également son précédent record de ventes de véhicules utilitaires légers au 1er semestre.

DS décolle en 2019

DS Automobiles confirme la croissance durable de la marque (+ 1,7% par rapport au premier semestre 2018 et + 16% au deuxième trimestre par rapport à 2018) avec DS 7 CROSSBACK - leader des SUV Premium en France au premier semestre - et DS 3 CROSSBACK, lancé en mai en France et numéro 1 en termes d’immatriculation de SUV premium en juin en France.

A noter que le groupe maintient également sa position de leader sur le marché des véhicules utilitaires avec une part de marché stable à 24,7 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos