Lever de rideaux sur le nouveau C5 Aircross

Publié le par

Le nouveau SUV de Citroën sera commercialisé en France à compter de la fin d’année. Le site de production de Rennes - où est déjà fabriqué la Peugeot 5008 - a dû subir quelques transformations notamment sur la ligne de montage afin d’accueillir le nouveau modèle. 1 million d’euros ont été insufflés par le constructeur et les autorités locales pour réaliser ces travaux.

C’est dans le Domaine de Saint-Cloud, aux portes de Paris, que la marque française a choisi de présenter à la presse son dernier bijou. "La marque se porte bien, sourit Linda Jackson, directrice générale de Citroën. Avec le C5 Aircross, nous pensons avoir un best-seller. Nous avons inventé le SUV confortable". Le produit symbolise la nouvelle offensive de la marque française sur le segment C des grands SUV (si on le compare au petit C3 Aircross). Lancé sur le marché chinois le 15 septembre 2017, le nouveau modèle semble plaire puisqu’il s’est en déjà écoulé 40 000 dans le pays. Le C5 Aircross fera sa première apparition en France à l’occasion du Mondial de l’automobile (du 4 au 14 octobre) à Paris. C’est d’ailleurs lors de l’événement que son prix sera connu. Les premières commandes seront lancées dès le 1er octobre 2018, et les premières livraisons devraient arriver en fin d’année. Citroën ambitionne de vendre plus de 110 000 unités en Europe en année pleine, et cible une clientèle jeune, active et familiale, située entre 40 et 50 ans.

Comparé à sa version chinoise, le modèle français connaîtra deux modifications majeures : trois sièges indépendants et modulables seront installés à l’arrière du véhicule, alors que le produit en Chine possède une banquette traditionnelle. Par ailleurs, si dans l’empire du Milieu le SUV n’affiche aucune motorisation diesel, la version française proposera les deux versions, essence et diesel, décuplant une puissance de 130 et 180 chevaux pour les deux moteurs.

Un SUV confortable

Le confort de l’assise est l’un des points clés du nouveau produit. La marque aux chevrons a fait le pari d’installer des sièges Advenced Comfort avec l’introduction des suspensions à butées hydrauliques progressives. Deux couches de mousse ont été rajoutées sur chaque place. L’assise est comparable à celle d’un fauteuil. À terme, ce type de sièges sera transversal sur l’ensemble de la gamme Citroën. Et si à l’avant le conducteur et le passager peuvent jouir de sièges massants, à l’arrière trois sièges identiques, individuels et modulables diffèrent de la banquette traditionnelle. Seul SUV de son segment à posséder cette fonction. Les occupants sont libres d’avancer ou de replier les sièges à leur guise, ce qui permet par exemple d’offrir une plus grande capacité de stockage dans le coffre. Ce dernier peut engloutir une charge minimum de 580 litres sous tablette et jusqu’à 720 litres avec les sièges rabattus. D’autre part, un effort a également été concentré au niveau de l’acoustique puisque un isolant phonique a été placé sur les vitres avant.

Vers une gamme 100 % électrifiée

Le C5 Aircross partage 60 % de pièces communes issues de la plateforme EMP2 avec son cousin le Peugeot 3008. Plus de vingt aides à la conduite sont installées sur le modèle à l’instar du régulateur Stop & Go, ainsi que le système de positionnement dans la voie. Grâce à cette fonction, le conducteur décide du positionnement de la voiture et cette dernière suit alors les bandes de circulation longeant la chaussée.

Du côté des nouvelles technologies, l’équipe de Citroën a annoncé qu’une version plug-in hybride sera lancée en 2020, ainsi qu’un modèle 100 % électrique sans toutefois apporter davantage de précision. "D’ici 2023, 80 % de notre gamme sera électrifiée, et en 2025, 100 % le sera, complète Xavier Peugeot, directeur du produit. Sur les 18 derniers mois, toute la gamme a changé en termes de modernité. Nous ambitionnons de positionner Citroën dans le top 3 des marques recommandées, avec un objectif global de 1,6 millions unités à travers le monde à l’horizon 2020, soit une augmentation de 30 % entre 2016 et 2020".

Citroën ambitionne de développer le C5 Aircross dans 92 pays, une volonté d’internationalisation de la marque française. C’est d’ailleurs dans cette perspective que cette dernière souhaite augmenter ses ventes hors Europe à 45 % en 2020, contre 26 % en 2016. À terme, la marque souhaite afficher une gamme à huit silhouettes multi-régionales.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos