Libre choix du réparateur : quand le CNPA prend les choses en main, les résultats sont là !

Publié le par

Libre choix du réparateur : quand le CNPA prend les choses en main, les résultats sont là !

L’amendement consacrant le libre choix du carrossier par l’assuré a été adopté par l’Assemblée nationale jeudi 29 septembre dans le cadre du projet de loi « renforçant la protection et l’information des consommateurs ». En attendant que le Sénat se prononce également, le CNPA se félicite de ce premier résultat pour lequel notre Organisation s’était mobilisée en alertant dès 2010 la DGCCRF puis en 2011 la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales (CEPC).

Moteur de ce dossier stratégique depuis l’origine, c’est bien l’intervention officielle du CNPA pour demander à rencontrer Catherine Vautrin, Présidente de la CEPC, le 27 mai dernier, qui fut déterminante pour le dépôt de cet amendement. En effet, avant que notre Organisation ne prenne cette décision, aucune rencontre n’avait pu aboutir avec la CEPC.
Ainsi lors de cette réunion, à laquelle l’ensemble des acteurs du secteur ont pu être conviés, la Présidente a accepté pour la première fois :
- de faire un bilan précis de la charte relation assureurs/réparateurs,
- de porter l’amendement sur le libre choix du réparateur.

A présent, le CNPA va amplifier son action en mettant en exergue que toutes les voies d’information du consommateur sont à envisager, au delà du contrat d’assuré automobile : script téléphonique des services clientèles d’assureurs et des plateformes de gestion de sinistres, mention obligatoire dans les publicités quelques soient les supports (TV, radio), mention dans les supports de constats amiables d’accidents etc.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos