Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 2 du carnet de stage

Publié le par

Louise Callouet est en stage de découverte en entreprise de classe de troisième au sein du garage Motrio de Nicolas Julienne, situé à Guimaëc, dans le Finistère. Elle nous décrit son deuxième jour de stage et notamment les joies du... ponçage !

Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 2 du carnet de stage

Tout en remerciant Nicolas Julienne pour avoir accepté d’accueillir un stagiaire de classe de troisième en cette période troublée par la crise sanitaire, Louise Callouet nous décrit son deuxième jour dans le garage Motrio de Guimaëc.

« Aujourd’hui j’ai commencé comme hier en enfilant mon bleu de travail.
Puis j’ai observé Axel ainsi qu’Eddy remonter le moteur d’une 206. Nicolas m’a aussi montré comment détecter un problème sur une voiture contenant de l’électronique, en l’occurrence une Lancia. Il faut disposer d’une sorte de tablette qui va être branchée sur la voiture et réaliser une série de tests pour identifier les problèmes rencontrés et les traiter en conséquence.

Au cours de la journée, quelques personnes sont passées au garage pour demander des conseils pour de petites réparations. Un monsieur est venu voir la Pontiac parisienne que le garage vend : elle est très impressionnante par sa taille et le bruit de son moteur.

Nous avons fait une pause et mangé les pains au chocolat que j’avais apportés, avec du thé ou du café.

Ensuite, j’ai travaillé avec Léo, le carrossier, et il m’a demandé de poncer le pare-chocs arrière d’une R5 Alpine que le garage restaure à la demande d’un client. Un travail long que j’ai poursuivi l’après-midi. Le ponçage est long et salissant, car on enlève une couche de peinture, ce qui crée une poussière qui vient se déposer sur les vêtements, la peau et les cheveux.
J’ai fini ma journée sur une pause dans une ambiance détendue de fans d’automobile, où j’ai pu échanger avec mes collègues.
Et après un dépoussiérage avec de l’air sous pression, je suis rentrée chez moi !

Je vous donne rendez-vous demain pour vous raconter la suite de mon stage ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos