Marc Hedrich (Kia France) : « Une année riche en lancements produit »

Publié le par

À l’occasion des essais du Stonic, nouveau SUV de Kia, le patron de la filiale France, Marc Hedrich, a répondu aux questions d’Auto Infos.

Marc Hedrich (Kia France) : « Une année riche en lancements produit »

A. I. : Vous lancez dans quelques jours, le 2 octobre, le Stonic. Quelles ambitions nourrissez-vous pour ce SUV compact ?

M. H. : Le Stonic vient se placer sur le segment extrêmement dynamique des SUV, qui représente aujourd’hui plus de 30 % des ventes de véhicules neufs en France. Au sein de ce segment, celui des SUV compacts enregistre également une très forte croissance. Il s’impose aujourd’hui en tant que troisième segment le plus important, avec 306 000 unités vendues en 2016, soit une progression de 14,9 %. Un volume qui devrait atteindre, selon les prévisions, 319 000 exemplaires à l’horizon 2019.

C’est dans ce contexte que nous ambitionnons pour notre Stonic des ventes significatives. Nous souhaitons atteindre en 2018 un volume de ventes au moins équivalent à celui de notre Rio. C’est-à-dire environ 8 500 unités dont 60 % à particuliers et 40 % aux professionnels. Cela ferait du Stonic notre second modèle le plus vendu derrière le Sportage, écoulé à 11 000 exemplaires en année pleine.

A. I. : Comment votre réseau-a-t-il accueilli le Stonic ?

M. H. : Le renouvellement ou le lancement d’un modèle dans la gamme d’une marque est toujours une étape importante pour son réseau. Et l’année a été particulièrement riche sur ce plan avec les lancements de l’Optima plug-in hybrid break, du Soul EV, des nouvelles Picanto, Rio et enfin du Sportage en boîte DCT.

Le Stonic illustre une nouvelle offensive produit en 2017, d’autant plus importante qu’il s’agit d’un produit très attendu, aussi bien par le réseau que par le marché. C’est donc tout naturellement que le réseau a accroché avec le Stonic. Les 1 400 commandes déjà passées par les concessionnaires le prouvent. Mais la vague de nouveautés produit n’est pas terminée : les investisseurs de notre réseau verront arriver la berline Stinger, le Niro hybride rechargeable ou encore le Sorento restylé présenté à Francfort aux côtés du concept Pro_Cee’d.

A. I. : De quoi assurer une bonne rentabilité à ce réseau ?

M. H. : Avoir une actualité produit très riche et une offre pléthorique, surtout sur le segment des SUV, a permis au réseau d’atteindre une rentabilité au-dessus de la moyenne des généralistes de 1,2 %. Parallèlement, le panier moyen a lui aussi progressé pour atteindre 23 000 euros, une tendance qui devrait se poursuivre grâce à notre actualité produit riche.

À titre d’exemple, sur le Stonic, nous ambitionnons les plus gros volumes de nos ventes, 52 % précisément, sur le troisième des quatre niveaux de finition (Motion, Active, Launch Edition et Premium), soit un tarif à partir de 20 490 euros. La finition premium, accessible à partir de 21 490 euros devrait quant à elle représenter 20 % de nos ventes.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos