MG de retour en France

Publié le par

Le constructeur anglais, passé sous pavillon chinois au sein du groupe SAIC, revient en France avec un SUV électrique et un showroom parisien. Une première étape pour une marque qui souhaite s’appuyer sur le digital et sur une grande enseigne nationale d’entretien pour commercialiser et assurer l’après-vente de ses voitures dans toute la France.

MG de retour en France

MG revient en France. La vénérable marque anglaise ouvre un showroom dans le 11ème arrondissement de Paris pour commercialiser son SUV électrique du segment B. Baptisé MG ZS EV, ce dernier n’a rien de commun avec les petits cabriolets qui ont fait la réputation de la firme dans les années 60. Ce retour est beaucoup plus rationnel que passionnel pour un actionnaire qui fait partie des poids lourds de l’industrie chinoise. Le constructeur a donc choisi de revenir sur le marché français sur l’un des segments les plus porteurs mais aussi les plus concurrencés. L’atout du MG ZS EV est sa propulsion 100 % électrique proposée à un tarif de 29 990 euros en finition Confort et 31 990 euros en version Luxe. Le véhicule bénéficie d’une autonomie de 263 km en cycle WLTP pour une puissance de 143 chevaux. Pour séduire les clients, la firme devra cependant faire connaître son produit dans l’hexagone. Pour y parvenir, elle a choisi la voie digitale.

Le choix du digital

Cette première implantation dans Paris est un test pour le constructeur. Cependant, l’ambition du groupe est « forte », comme le souligne Serge Cometti, P-dg de Car East France, structure française de la marque MG. Si l’entreprise ne communique pas d’objectifs de vente, ce qui peut se comprendre dans le contexte actuel, sa démarche s’inscrit dans la durée. Cependant, la marque veut s’implanter en s’appuyant largement sur le digital. « Le parcours client sera complet sur internet. Nous allons lancer une nouvelle version de notre site internet sur laquelle les clients pourront réserver un essai, faire évaluer la reprise de leur véhicule, obtenir un financement, verser un acompte et se faire livrer à domicile » explique le P-dg. Des prestations effectuées en partenariat avec Viaxel pour le financement et BCA pour la reprise VO.

Enseigne indépendante pour l’entretien

La communication autour de son premier modèle reste largement basée sur les réseaux sociaux et internet. « Notre présence sur ces médias nous permet de récupérer des leads » ajoute Aurélien Venet, directeur digital et relations presse de MG. Pour aller vers ces prospects, MG a recruté plusieurs commerciaux chargés de présenter la voiture aux clients. La constitution d’un réseau n’est pas à l’ordre du jour, même si rien n’est arrêté selon les propos de la firme. « Nous proposerons un parcours 100% digital d’ici quelques semaines mais cela n’empêchera pas MG Motor de se développer dans d’autres grandes villes. Nous sommes en train de finaliser un accord pour l’après-vente mais concernant la vente rien n’est figé pour le moment » poursuit Aurélien Venet. Pourtant, un tel partenariat national avec une enseigne d’entretien, dont le nom n’a pas encore été révélé, supprime une activité à d’éventuels distributeurs privés. Pour convaincre les clients, la structure française offrira l’installation d’une borne de recharge à domicile et un an de recharge sur réseau public. Cependant, la société souhaite convaincre par la qualité de son produit. « Nous sommes très confiants sur notre véhicule et sur sa fiabilité. C’est la raison pour laquelle nous le lançons aujourd’hui, sans réseau après-vente national officialisé » souligne Serge Cometti. Une décision courageuse, même si l’ingénierie de ce MG ZS EV est assurée par un groupe qui a fait ses preuves sur le marché chinois.

JPEG - 85.7 ko

JPEG - 83.9 ko

JPEG - 103.6 ko

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos