Ma vie au Garac : Abigaël Pillet, 1ère année de Bac Pro construction des carrosseries (statut scolaire)

Publié le par

Chaque semaine, un élève ou un apprenti du Garac témoigne de son parcours et de sa vie à l’école nationale des professions de l’automobile.

Garac
Garac

L’automobile m’a toujours attirée. Et puis un jour, j’ai regardé un reportage sur une femme dans l’armée qui travaillait dans le domaine de la conception de véhicule et de matériel. J’ai tout de suite été séduite par cette activité.
Le garage diéseliste IDLP qui m’a accueillie pour mon stage de 3e a été très à l’écoute. Ils m’ont parlé du monde de l’automobile et m’ont expliqué qu’il y avait aussi d’autres formations dans ce secteur, comme la carrosserie construction.

C’est ainsi que j’ai décidé de faire un Bac Pro carrosserie construction au Garac. C’est un métier qui n’est pas du tout répétitif et c’est ce qui me plaît.
Associer à la fois la conception et la fabrication tout en gardant un côté manuel est très intéressant. Ce qui me passionne le plus, c’est d’explorer le processus du début jusqu’à la fin. L’année dernière, nous avons chacun réalisé dans le cadre d’un projet une voiture à l’échelle 1/8e de A à Z avec la base en tôle et les ailes en composites. J’ai apprécié d’avoir moi-même donné une forme aux pièces et de les avoir assemblées.

Mon stage de seconde s’est déroulé dans une entreprise de carrosserie industrielle qui fabrique des accessoires et transforme des véhicules. C’est une belle entreprise de 40 personnes. Être une fille dans un secteur masculin demande un investissement plus important pour se faire accepter. Mais j’aime ce métier et je suis très volontaire. Après mon Bac Pro, je souhaite préparer un BTS conception et réalisation de carrosseries, toujours au sein du Garac.

Prochaine journée portes ouvertes : samedi 18 mars de 9 heures à 16 heures. Garac, Campus de l’automobile,
3 boulevard Gallieni 95100 Argenteuil www.garac.com

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos