Ma vie au Garac : Clément Nicolas, bac pro et BTS Maintenance des véhicules de transport routier

Publié le par

Ma vie au Garac : Clément Nicolas, bac pro et BTS Maintenance des véhicules de transport routier

La passion est communicative : mon grand-père avait un garage Fiat et mon oncle travaillait dans la réparation de véhicules militaires. Du coup, j’ai décidé d’entrer au Garac dès la 3e. J’ai opté pour les véhicules de transport routier. C’est un secteur avec des technologies très variées et qui manque de main-d’œuvre !

Après avoir obtenu le bac pro avec la mention Bien, j’ai enchaîné sur le BTS, toujours au Garac et chez Mercedes-Benz Trucks à Herblay, qui fait partie de la plaque Paris Île-de-France. Je tiens d’ailleurs à les remercier de la confiance qu’ils m’accordent depuis cinq ans. Ces derniers temps, je m’investis davantage sur le bus. Dépannage, recherche de pannes, dépose d’éléments moteurs comme le common rail, la transmission, les boites de vitesse, les différentiels. Tout m’intéresse.

Au Garac, j’ai eu la chance de participer à des projets variés tels que le concours de la Résistance et des Métiers, ou encore des courses à pied. Ça m’aide à prendre davantage confiance en moi et à mieux gérer le stress. Avant le Garac, j’avais des notes moyennes. Depuis, j’ai de bons résultats. Quand on aime ce qu’on fait, que ça correspond à ce qu’on attendait, on est forcément plus motivé !

Son BTS en poche, Clément continuera sur une licence.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos