Ma vie au Garac : Sébastien Drancourt, 1ère année de Bac Pro vente automobile

Publié le par

Chaque semaine, un élève ou un apprenti du Garac témoigne de son parcours et de sa vie à l’école nationale des professions de l’automobile.

J’ai toujours aimé être en contact avec les gens et je suis passionné par l’automobile. Ma voie était toute tracée. J’ai donc abandonné la formation générale. Inutile de perdre du temps ! Je suis alors entré au Garac pour préparer ce Bac Pro vente automobile sous statut scolaire.
Ce que je fais aujourd’hui m’intéresse énormément. La formation en elle-même. Pour moi, c’est très motivant : je travaille désormais pour mon avenir. Je comprends pourquoi je dois apprendre telle ou telle chose. C’est en lien direct avec la vie professionnelle.

Les stages ont confirmé mon choix. Au Garac, nous devons découvrir tous les aspects de la vente. J’ai donc effectué un premier stage en pièces et accessoires auto chez Feu Vert, ensuite j’ai prospecté les clients pour la concession Horizon BMW à Saint-Gratien. Il me reste encore trois stages d’un mois à faire.

Cette année, je participe au concours Entreprendre pour apprendre avec la création d’une mini-entreprise. Par ailleurs, j’ai eu la chance de participer au Mondial de l’automobile en animant le stand du Garac : une bonne expérience de relation avec le client.

Après mon Bac Pro, je souhaite faire un BTS négociation et relation clients automobile, puis une licence organisation et management des services automobiles ou une école de commerce. Rien n’est arrêté. Mon but est de travailler ensuite comme vendeur pour ensuite évoluer au sein d’une concession.

Prochaine portes ouvertes : samedi 18 mars 2017 de 9 à 16 heures au 3 boulevard Gallieni 95100 Argenteuil

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos