Marc Hedrich (Kia France) : « La gamme EcoDynamics représente 12 % de nos ventes »

Publié le par

La marque sud-coréenne enregistre de bons résultats sur le marché français. Marc Hedrich, directeur général de Kia Motors France, mise notamment sur les motorisations alternatives pour poursuivre cette dynamique.

Marc Hedrich (Kia France) : « La gamme EcoDynamics représente 12 % de nos ventes »

Auto Infos : Comment se porte la marque en France ?
Marc Hedrich : Nos ventes ont progressé de 18 % dans un marché à + 6 %, soit une multiplication par trois de nos résultats. C’est la première fois que nous atteignons les 2 % de part de marché. À l’heure actuelle, nous disposons de 112 investisseurs pour 211 points de vente, soit une couverture nationale de l’ordre de 90 %. Notre objectif est d’atteindre les 220 sites d’ici à 2020, tout en ayant conscience que l’implantation de sites est plus compliquée dans certaines régions. Je pense, par exemple, à Paris. Nous sommes très satisfaits de notre réseau. Il gagne de l’argent, investit pour la marque et nous le lui rendons bien.

A. I. : Quels sont vos objectifs pour vos nouveautés ?
M. H. : Nous souhaitons vendre 3 000 Niro électrique en année pleine. C’est un produit très important, en particulier sur le marché français qui est l’un des plus gros marchés européens concernant l’électrique. Le modèle est affiché au prix de 42 500 euros pour la batterie de 485 kilomètres et à 38 500 euros pour la version de 300 kilomètres. Concernant le restylage du Sportage, nous ciblons 11 000 unités en année pleine. Nous attendons également beaucoup de la Proceed qui est dotée d’une toute nouvelle carrosserie et d’un volume de coffre de 600 litres. Nous sommes vraiment dans une phase de transition au cours de laquelle nous allons continuer à vendre nos voitures actuelles, tout en déployant des efforts sur la Proceed et les motorisations alternatives.

A. I. : Quel volume de ventes représente les modèles Soul, Niro et Optima ?
M. H. : Annuellement, notre rythme de livraisons est de 800 Soul électrique, 250 Optima, 3 500 Niro hybrides et 400 Niro plug-in hybride.

A. I. : Pourquoi renouvelez-vous vos produits tous les cinq ans ?
M. H. : Nous pensons que les clients aujourd’hui ont des exigences plus élevées que dans le passé. Nous avons la chance d’être un groupe profitable, qui gagne de l’argent. Autant dynamiser notre gamme et séduire davantage de clients en proposant le restylage des modèles au bout de deux ans et demi sur les routes.

A. I. : Quel est le poids des ventes de la gamme EcoDynamics dans vos performances ?
M. H. : La gamme EcoDynamics, comprenant le Niro hybride, le Niro hybride rechargeable, l’Optima hybride rechargeable, l’Optima SW hybride rechargeable et le Soul électrique, représente actuellement 12 % de nos ventes. Pour l’année prochaine, nous espérons atteindre les 20 % de livraisons, en s’appuyant surtout sur les ventes du Niro électrique.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos