Marché VO : la rechute !

Publié le par

Marché VO : la rechute !

• Las, les signaux positifs résultants de la croissance de 3 % des ventes de véhicules d’occasion enregistrées en septembre s’éteignent déjà ! En octobre, les transactions de VO ont replongé de 5,1 % avec 454 338 immatriculations par rapport à la même période en 2008. Période, pour rappel, déjà peu brillante où le marché – avec près de 479 000 unités – chutait de 6,9 %. Évidemment, le boom parallèle des ventes de modèles neufs n’est pas étranger à cette nouvelle désaffection pour l’occasion. Le business est condamné, avec la fin imminente de la prime à la casse, à souffrir jusqu’à la fin de l’année. Première conséquence : en décroissance de 10,8 % en septembre, le segment des occasions de moins d’un an a encore dégringolé de près de 18 % pour ne représenter désormais que 6,7 % du marché ! Ce sont les très jeunes VO de la marque Opel qui ont le plus pâti avec une chute de près de 40 % de leurs transactions par rapport à octobre 2008 (ndlr : 867 ventes). Les occasions âgées de plus de 5 ans ont également bu la tasse (toujours la Sarkozette ?) avec un ressac supérieur à 8 %. À contre courant, la tranche des VO dont l’âge est compris entre 1 et 5 ans affiche toujours une excellente santé (+ 5,9 %). Les immatriculations de « vrais » VO sont, en effet, restées positives depuis janvier dernier (+ 1 % avec plus de 1,3 million de transactions), mais négatives pour les marques françaises (- 4,3 %).

• À ce stade de l’année, 4 389 913 véhicules d’occasion ont été vendus en France. La légère embellie du mois de septembre ne transformera pas l’orientation négative de 2009 sur un marché qui a été réglementairement contraint de mettre son dynamisme en sourdine au profit du VN. Moins de 5,3 millions d’unités seront – sauf rebondissement - commercialisés cette année.

• Moins fortement, mais dans la même mouvance, le marché des véhicules utilitaires de seconde main a également décliné en octobre dernier. Avec 68 251 transactions, il décroît de 2,9 % par rapport à octobre 2008. Si les marques françaises accusent particulièrement le coup avec un ressac de 5,5 % de leurs ventes de VUO, les logos étrangers surfent sur la crise avec une progression (quasiment) inversement proportionnelle de 4 % avec un volume respectif de 48 027 et 20 224 unités.

• La Renault Clio reste imbattable en volume avec 37 278 transactions et la BMW Série 1 caracole toujours en tête en terme de progression (+ 71,5 %) ! À noter les performances louables des modèles Dacia dans leur version kilométrée. Le mois dernier, 368 VO de la marque se sont écoulés, soit près de 12 % de plus qu’à la même période de l’année précédente.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos