Marché automobile VP Français : un destockage record boucle l’année 2019

Publié le par

Marché automobile VP Français : un destockage record boucle l'année 2019

Comme nous vous l’annoncions avant les fêtes, le mois de décembre 2019 serait majoritairement consacré au destockage des véhicules neufs qui ne passeraient les nouvelles normes en 2020. Les chiffres communiqués par le Comité des Constructeurs Français (CCFA) avec AAA Data confirment cette tendance avec une hausse de +27,69% des immatriculations des voitures particulières pendant cette période par rapport à la même période de 2018. Ce qui correspond à un total de 211 193 véhicules immatriculés en décembre 2019. Un volume complètement artificiel pendant cette période des fêtes où le marché est traditionnellement inférieur à 200 000 unités.

En cause évidemment, l’entrée en vigueur de la nouvelle grille de malus à partir de ce 1er janvier 2020 ainsi que la réglementation européenne CAFE de réduction des émissions de CO2.

Le canal des véhicules de démonstration domine le marché

Logiquement, c’est le canal des véhicules de démonstration qui domine cette fin d’année 2019 avec plus de 24% des immatriculations sur le seul mois de décembre 2019. Encore une fois, les ventes aux particuliers ne représentant encore une fois que 42% des ventes VP. Dans ce contexte, il est évidemment très difficile d’analyser ces données brutes du marché. Pour cela il faudra attendre le 1er mars 2020, date d’entrée en vigueur de la seconde grille de malus de l’année à l’occasion de la prise en compte de l’homologation WLTP.

Au mois de décembre 2019 toujours, les marques françaises affichent une progression de 17,09% pour une part de marché de 50,39%. Tandis que les marques étrangères enregistrent un bon de 40,63% pour une pénétration de 49,61%.

Dans ce contexte, le groupe PSA progresse de 6,51% avec ses marques Citroën (+10,33%), Peugeot (+8,22%), DS (57,67%) et Opel (+33,86%). Le groupe Renault progresse de 29,93% dont une progression de la marque Renault de 27,0%6 et +37,51% pour Dacia.

Du côté des marques étrangères, le groupe Volkswagen affiche une hausse de 38,23% pour ses marques Volkswagen (+23,77%), Audi (+74,19%), Skoda (+58,44%) et Seat (+8,67%). L’ensemble des autres marques sont évidemment à la hausse également : BMW (+68,95%), MINI (+12,54%), Toyota (-2,30%), Lexus (+72,02%), Ford (+25,05%), Fiat (+32,06%), Jeep (+50,07%), Alfa Romeo (+37,42%), Nissan (+81,37%), Mercedes (+31,20%), Smart (+61,05%), Kia (+52,95%) ; Hyundai (+31,61%), Volvo (+76,99%), Jaguar (+112,70%), Land Rover (+142,21%), Suzuki (+63,82%) et Mitsubishi (+90,11%).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos