Marché automobile européen : PSA double Volkswagen Group en septembre

Publié le par

Fortement secoué par la mise en place du nouveau protocole d’homologation des véhicules, le marché automobile a lourdement chuté en septembre.

Marché automobile européen : PSA double Volkswagen Group en septembre

D’après les données fournies par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), le marché européen des voitures neuves a subi, comme en France, les contrecoups de la mise en place de l’homologation WLTP. Les immatriculations européennes enregistrent ainsi une chute assez exceptionnelle de - 23,5 % après une non moins exceptionnelle hausse de + 31,2 % en août en raison des immatriculations tactiques réalisées dans chacun des pays de l’Union.

PSA double Volkswagen à la faveur du WLTP

C’est anecdotique mais assez révélateur également du désordre européen que provoque l’homologation WLTP depuis trois mois sur les différents marchés nationaux. Provisoirement, et sur le seul mois de septembre 2018, le groupe PSA a immatriculé plus de véhicules que le groupe Volkswagen. Au total, le groupe français avec ses marques Opel, DS, Peugeot et Citroën a immatriculé 198 988 unités pour une part de marché de 18,8 %, soit un rempli de - 7,7 %. Dans le même temps, les ventes du groupe allemand ont chuté de 48 % pour une pénétration européenne de 15,8 %. En septembre, il a immatriculé 171 963 véhicules.

Le groupe Renault perd sa troisième place au profit de BMW Group

Le groupe Renault n’est pas en reste et subit les mêmes contrecoups avec un recul de 27 % avec seulement 94 964 unités immatriculées (8,7 % de pénétration). De son côté, le groupe BMW monte sur le podium européen avec une part de marché de 9,1 % avec 99 371 véhicules immatriculés.

+ 2,5 % sur les neuf premiers mois de l’année

Sur les neuf premiers mois de l’année, le marché européen reste toutefois positif avec une hausse de 2,5 %. Volkswagen Group (24,2 %) devance toujours le groupe PSA (16,2 %). Viennent ensuite le groupe Renault (10,7 %), FCA (6,8 %), Ford (6,4 %), BMW Group (6,2 %), Daimler (5,9 %), Toyota Group (4,6 %), Hyundai (3,5 %), Nissan (3,3 %), Kia (3,2 %), Volvo (1,9 %), Jaguar Land Rover Group (1,3 %), et enfin Honda (0,9 %).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos