Marché automobile : rebond de + 8,5 % en novembre

Publié le par

Après une baisse de 4 % en octobre, le marché des voitures particulières a rebondi en novembre à hauteur de + 8,5 % pour un total de 1 820 783 unités immatriculées. La barre symbolique des 2 millions devrait donc être franchie à la fin du mois de décembre.

Marché automobile : rebond de + 8,5 % en novembre

La hausse de + 8,5 % du marché en novembre est la bienvenue même si les volumes tactiques doivent en grande partie expliquer cette soudaine reprise. 1 820 783 véhicules ont ainsi été immatriculés sur les onze premiers mois de l’année et 163 139 unités sur le mois de novembre.

En ligne avec la barre des 2 millions de véhicules

Si l’on se réfère au mois de décembre 2015, qui avait vu l’immatriculation de 183 726 voitures, la fameuse barre des 2 millions de véhicules immatriculés en France pourrait, à quelques unités près, être franchie à la fin décembre. Un volume, rappelons-le, non atteint depuis la crise de 2008... Pour l’heure, à fin novembre, le marché des VP est en hausse de + 5 %.

Renault, grand gagnant du rebond

Toujours sur ce mois de novembre, les marques françaises retrouvent des couleurs avec une hausse globale de + 8,3 %. Un rebond qui profite en partie au groupe Renault avec les hausses respectives des marques Renault et Dacia de + 16,8 % et de 60,4 %. En revanche, le groupe PSA continue de marquer le pas en cette fin d’année avec un recul de - 2,8 %. Si Peugeot enregistre une faible progression de + 0,7 %, les replis respectifs des marques Citroën et DS sont de - 5,6 % et de - 24,9 %. Globalement, la pénétration des marques françaises est de 51,63 % en novembre contre 48,37% pour les groupes étrangers.

+ 8,8 % du côté des importateurs

Les marques importées connaissent une hausse de + 8,8 % au mois de novembre par rapport à l’an passé. Le groupe Volkswagen connaît ainsi une progression de + 6,5 % avec des hausses de + 1,1 % pour Volkswagen, de + 15,8 % pour Audi, de + 8,8 % pour Skoda et de + 11,8 % pour Seat. La plupart des autres marques étrangères sont également à la hausse par rapport à la même période en 2015. C’est notamment le cas de BMW (+ 3,1 %), de Mini (+ 3,8 %), de Toyota (+ 20,4 %), de Lexus (+ 7,2 %), de Fiat (+ 12,5 %), de Jeep (+ 29,3 %), d’Alfa Romeo (+ 49,1 %), d’Infiniti (+ 175 %), d’Opel (+ 8,9 %), de Mercedes (+ 26,5 %), de Kia (+ 30,7 %), de Hyundai (+ 48,1 %) et de Volvo (+ 3,1 %). Les marques Ford, Nissan et Smart enregistrent des baisses respectives de - 3,8 %, de - 9,8 % et de -12,3 %.

Les véhicules utilitaires en hausse de + 16,1 %

À l’image du marché des voitures particulières, celui des véhicules utilitaires de moins de 5 tonnes enregistre une forte hausse de + 16,1 % pour un total de 35 793 unités immatriculées en novembre. Les marques françaises ont progressé de 16,1 % pour une part de marché de 65,93 %. Les marques importées connaissent la même hausse globale de 16,1%. Sur les onze premiers mois de l’année, le marché des véhicules utilitaires légers est en hausse de 8,7 % pour un total de 368 945 unités immatriculées.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos