Marge record en 2020 pour Lamborghini

Publié le par

Lamborghini a réalisé la deuxième meilleure année de son histoire en 2020. Le chiffre d’affaires en baisse de 11 % intervient dans un contexte d’arrêt de la production pendant 70 jours, ce qui n’a pas empêché la firme de livrer 7 430 voitures dans le monde.

© Lamborghini
© Lamborghini

L’année 2020 restera particulière pour Lamborghini. La crise sanitaire et l’arrêt de la production pendant 70 jours n’auront pas empêché la marque d’enregistrer la deuxième meilleure année de son histoire. Lamborghini a atteint un chiffre d’affaires de 1,61 milliard d’euros, soit 11 % de moins qu’en 2019. Un recul relatif, puisque le contexte au niveau international comme en Italie est resté difficile. Ce résultat s’est traduit par la livraison de 7 430 voitures dans le monde, soit le deuxième meilleur score de l’histoire de la marque, après le record atteint en 2019, avec 8 205 véhicules. Les États-Unis sont restés le premier marché de Lamborghini, avec 2 224 voitures livrées, devant l’Allemagne avec 607 véhicules, la Chine, Hong Kong et Macao avec 604 unités, juste devant le Japon (600), le Royaume-Uni (517) et l’Italie (347). Malgré des résultats inférieurs à l’année dernière, la rentabilité du constructeur a atteint un niveau record en 2020. « Notre réactivité immédiate, notre modèle idéal et l’augmentation de la demande de personnalisation de nos produits ont propulsé la rentabilité à son plus haut niveau. Au cours d’une année si difficile, notre marque a fait preuve d’une grande solidité et son attrait n’a cessé de croître, contrairement à la tendance de l’industrie du luxe mondiale », explique Stephan Winkelmann, P-DG d’Automobili Lamborghini.

Perspectives positives pour 2021

Les résultats obtenus en 2020 permettent à la firme d’envisager l’année 2021 de manière positive, comme le confirme Stephan Winkelmann. « 2021 a commencé sur une tendance très positive : lors des deux premiers mois de l’année, les livraisons ont déjà dépassé celles de la période qui précédait la pandémie et les commandes passées couvrent déjà neuf mois de production ». Le marché chinois devrait notamment contribuer à cette croissance, puisqu’il devrait devenir le deuxième au niveau mondial pour la marque de Sant’Agata Bolognese. Cette dernière devrait profiter cette année du lancement de la Huracan STO et de deux autres nouveaux modèles qui restent encore à découvrir.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos