Mauvais résultats pour Nissan au premier semestre 2019

Publié le par

Nissan vient de dévoiler de très mauvais résultats qui s’expliquent en partie par un effondrement des ventes en Europe et au Japon.

Mauvais résultats pour Nissan au premier semestre 2019

Nissan a présenté hier, mardi 12 novembre, ses résultats financiers à Yokohama pour le premier semestre de son exercice fiscal d’avril à septembre 2019.

Au deuxième trimestre, de juillet à septembre 2019, le constructeur japonais, filiale du groupe Renault, a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de 6,6 % à 21,8 milliards d’euros. Son bénéfice net s’est écroulé de 54,8 % (490 millions d’euros) pour un résultat d’exploitation de 250 millions d’euros (- 70,4 %). La marge opérationnelle du constructeur nippon a chuté dangereusement à 0,6 % contre 3,8 % l’an passé.

Des ventes en baisse de 6,8 % au premier semestre

Face à ces mauvais résultats, le constructeur envisage désormais un bénéfice net d’environ 913 millions d’euros pour son exercice fiscal qui s’achèvera le 31 mars prochain, contre une prévision initiale de 1,4 milliard d’euros. De mauvais résultats qui s’expliquent en partie par un effondrement des ventes en Europe et au Japon. Au total, le constructeur a commercialisé 2,5 millions de véhicules sur cette période, soit une baisse de 6,8 %.

La seule bonne nouvelle vient de la Chine où Nissan enregistre une stabilité de ses ventes à hauteur de 718 000 unités commercialisées sur un marché en recul de 12,8 %.

Dans la foulée de cette présentation, le groupe Renault a annoncé que la contribution de Nissan se traduira dans le résultat net du troisième trimestre 2019 de Renault par une contribution positive estimée à seulement 233 millions d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos