Mercedes-Benz Vans va ouvrir des sites 100 % VUL

Publié le par

La division utilitaires du groupe Daimler a vu ses immatriculations progresser de 2,5 % sur le marché français : 22 043 immatriculations l’année passée contre 21 500 en 2017.

Mercedes-Benz Vans va ouvrir des sites 100 % VUL

« Nous voulons penser l’utilitaire pour l’utilitaire. Oublier les attaches avec le camion et les possibles rapprochements avec la voiture ». Dans une stratégie de développement de son réseau, la marque à l’étoile entend dissocier prochainement ses activités utilitaires, trucks et voitures. Pour ce faire, deux sites 100 % dédiés aux VUL sortiront de terre en fin d’année, ou à l’orée 2020. Si Harry Salamon, directeur général de Mercedes-Benz Vans France, reste évasif quant à l’identité des deux investisseurs, il précise toute de même qu’il s’agit de deux personnes bien distinctes : « Elles font déjà de l’utilitaire sur des sites camions mais considèrent que ce n’est plus le bon chemin à suivre car ces sites sont trop éloignés des grands centres urbains ». Avec ces deux investisseurs, le directeur général veut ouvrir la voie vers une nouvelle forme de service de proximité et ambitionne de bâtir « le futur du monde de l’utilitaire ».

Les deux sites seront implantés dans des régions différentes, en dehors de Paris. « Ce sont de nouvelles réalisations autonomes qui ne sont liées ni de près, ni de loin à un site existant. Ce ne sont donc pas des filiales, insiste-t-il. Ces sites ne seront pas au rabais en termes de standard, il faudra amortir des investissements pour le client (showroom, véhicules, personnels à disposition, etc). Il faudra faire du volume, du VN et du VO. Je ne crois pas que d’autres marques aient déjà réussi le challenge d’isoler l’utilitaire soit de la voiture, soit du camion ». Le défi semble donc stimulant, même si Harry Salamon reconnaît avec transparence la force de ses concurrents « qui ont un réseau plus dense que nous ».

Le constructeur allemand n’a pas révélé de prévisions quant au nombre de sites qui verront le jour à terme. En revanche, les deux premières structures répondront au virage électrique souhaité par Mercedes-Benz Vans. Dans une démarche globale de transport urbain (dernier kilomètre et transport de passagers), la marque a annoncé sa volonté d’électrifier l’ensemble de son parc utilitaire. Le eVito et le eSprinter seront commercialisés courant d’année 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos