Mercedes et Aston Martin renforcent leurs liens

Publié le par

Mercedes-Benz AG et Aston Martin renforcent leur partenariat technologique. La marque allemande augmentera sa participation au capital de la firme britannique jusqu’à 20 % au cours des trois prochaines années.

© Aston Martin
© Aston Martin

Mercedes-Benz AG et Aston Martin poursuivent leur coopération technologique entamée en 2013. À l’époque, le constructeur allemand avait reçu 5 % du capital de la marque anglaise contre la fourniture de moteurs V8 AMG et de composants électriques. Avec ce nouvel accord, les deux marques renforcent leurs liens. Mercedes-Benz mettra à la disposition d’Aston Martin des composants et des systèmes hybrides et électriques. La marque à l’étoile, qui possède actuellement 2,6 % du capital, recevra en contrepartie de nouvelles actions du constructeur britannique. Cette participation montera jusqu’à 20 % sur les trois prochaines années, pour un montant de 286 millions de livres. Le groupe allemand précise qu’il n’a pas l’intention de dépasser ce niveau. Pour mémoire, Aston Martin a récemment changé d’actionnaire majoritaire, avec l’arrivée de Lawrence Stroll aux commandes. Le milliardaire canadien souhaite remettre sur de bons rails une firme à l’histoire capitalistique mouvementée. Ce nouveau départ devait passer par une solution technique viable et durable, afin d’assurer l’avenir de la marque dans un contexte règlementaire mondial exigeant. Le renforcement de l’accord avec Mercedes-Benz offre cette sécurité. « Avec ce partenariat élargi, nous serons en mesure de fournir à Aston Martin des technologies de pointe, dont des systèmes hybrides et électriques de prochaine génération », remarque Wolf-Dieter Kurz, responsable de la stratégie produit de Mercedes-Benz Cars.

Accord par paliers

Ce nouvel accord devrait prendre forme autour de plusieurs étapes, jusqu’en 2023. Des étapes liées à la délivrance de plusieurs ensembles technologiques. La première tranche est évaluée à 140 millions de livres en actions. Elle portera la participation de Mercedes-Benz à 11,8 % du capital d’Aston Martin. Les autres tranches dépendront des technologies qui seront mises à la disposition d’Aston Martin et de la valeur des composants concernés. Ce partenariat élargi devrait permettre à la firme anglaise d’accéder à des motorisations modernes, qui pourraient équiper un nombre supérieur de modèles de la marque. Pour mémoire, Aston Martin est actuellement en phase de lancement de son premier SUV, baptisé DBX. Le moteur V6 hybride de 3 litres développé en interne pour équiper la future Valhalla devrait ainsi laisser place à un groupe motopropulseur d’origine Mercedes-Benz.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos