Mercedes renouvelle ses normes chez Paul Kroely

Publié le par

Paul Kroely vient d’inaugurer une nouvelle concession Mercedes-Benz, Smart et AMG à Sausheim, près de Mulhouse. Un établissement aux nouvelles normes MAR2020 du constructeur. Le deuxième en France après celui du groupe Como, installé dans le 17ème arrondissement de Paris. Une étape importante pour le distributeur, qui entre dans un plan plus global de renouvellement de ses sites.

Mercedes renouvelle ses normes chez Paul Kroely

Le groupe de Paul Kroely vient d’inaugurer une nouvelle concession Mercedes-Benz, Smart et AMG à Sausheim, dans la banlieue de Mulhouse. Un établissement conçu selon les nouvelles normes MAR2020 du constructeur allemand. Des standards à peine finalisés au niveau international, qui représentent une évolution importante pour la firme et ses réseaux. En effet, Mercedes-Benz n’avait pas fait évoluer ses normes depuis de nombreuses années. Ses exigences en matière de structures restaient même limitées face à d’autres concurrents de l’univers premium, comme le souligne Paul Kroely, président du groupe. « Mercedes n’avait pas énormément de normes, certaines étaient même un peu anciennes. Cependant, avec l’arrivée de MAR2020, ils ont rattrapé ce décalage » remarque-t-il. Une arrivée qui a nécessité une révision du projet en cours de route. « Nous avons dû faire évoluer l’architecture et adapter le bâtiment. Cette adaptation a nécessité 8 mois » précise le dirigeant. Si le président souhaite rester discret sur l’investissement global, le coût de construction hors VRD (voirie et réseaux divers) atteint 1 200 euros par m2. « Malgré ce changement en cours de projet, l’établissement ne nous a pas coûté plus cher. Nous avons réduit le showroom de 400 m2 par rapport au projet initial pour récupérer le surplus lié aux normes » souligne-t-il. Ainsi, l’investissement lié à ces nouveaux standards s’est élevé à 600 000 euros, dont 100 000 euros pour les écrans de configuration, l’une des grandes nouveautés de ces normes. « Il est possible de configurer un véhicule à plusieurs endroits dans le showroom et nous observons déjà que cela fonctionne bien car les clients vont aisément de l’écran jusqu’au véhicule exposé. Ils allient facilement le virtuel au réel » souligne Nicolas Kuntz, directeur du site. Au-delà du style, l’un des grands changements de MAR2020 reste en effet le parcours client.

JPEG - 150.6 ko

Parcours client repensé

Les évolutions apportées par MAR2020 concernent non seulement les clients mais aussi la manière de travailler des collaborateurs. « Aujourd’hui, il n’y a qu’une seule entrée pour tous les clients » poursuit N. Kuntz. Le nouveau concept repose ainsi sur l’apparition d’un Star Assistant. Ce dernier est chargé d’accueillir les clients et de les orienter selon leurs besoins. Un poste complété par les vendeurs, qui viennent en renfort à tour de rôle au cours de la journée. Les personnes intéressées par un véhicule neuf sont orientées vers l’un des Star Experts. Ces spécialistes du produit sont chargés de répondre à toutes les interrogations en matière de véhicules, d’équipements et de technologie. Ils effectuent l’essai en compagnie du client et passent ensuite le relai à un vendeur, qui finalise le parcours d’achat. « Les vendeurs n’ont plus de bureau, ils disposent d’une pièce commune à l’étage mais ils reçoivent les clients dans les différents espaces de configuration installés au rez-de-chaussée » explique le directeur du site. Des salles plus ou moins ouvertes selon le niveau de confidentialité recherché. Les sept vendeurs VN du site ont donc dû s’habituer à ce changement d’habitudes. Une évolution un peu perturbante au début mais qui met plus souvent les vendeurs en contact avec les clients, même si ces derniers sont venus pour une prestation en après-vente.

JPEG - 156.4 ko

Symétrie des attentions

La qualité de traitement du client est au centre des préoccupations du groupe mais son dirigeant ne souhaite pas s’arrêter à ce volet. « Notre projet d’entreprise concerne aussi bien nos clients que nos collaborateurs. Nous voulons leur offrir les meilleures conditions de travail possibles. Je tiens beaucoup au respect des personnes et à leur épanouissement au sein de la société. Cela engendre un plus grand engagement dans l’entreprise mais aussi auprès des clients » souligne P. Kroely. « C’est la symétrie des attentions » ajoute N. Kuntz. Un cadre propice au développement des ventes dans une zone au pouvoir d’achat important. Implanté face aux concessions Audi, Bentley et Lamborghini du groupe Passion Automobile, le nouveau site devrait bénéficier de la concentration des marques premiums sur un périmètre restreint. « Nous sommes à + 6 % en prises de commandes à fin avril mais nous préférons rester prudents pour cette année » remarque le directeur du site. En 2018 dans l’ancien établissement, les ventes de VN avaient atteint 560 unités alors que les ventes de VO à particuliers avaient représenté 450 voitures. L’activité globale avait généré un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros. L’entrée en fonction de ce nouveau site devrait aider le groupe à consolider ses positions dans l’est, en attendant la fin des travaux de la concession de Metz, prévue en fin d’année. Cette dernière sera également aux nouvelles normes Mercedes-Benz et rassemblera véhicules particuliers et industriels. Des investissements qui entrent dans le cadre d’un plan de rénovation global, qui devrait voir la réfection ou le déménagement de sites VP et VI.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos