Michelin investit dans le recyclage des pneus avec Enviro

Publié le par

Michelin vient d’annoncer son entrée prochaine au capital de la startup suédoise Enviro, qui développe une technologie de pyrolyse capable de récupérer plusieurs matières premières.

Michelin investit dans le recyclage des pneus avec Enviro

Michelin s’apprête à entrer au capital de la startup suédoise Enviro. Le manufacturier français souhaite investir 3 millions d’euros pour acquérir 20 % du capital de cette société de 20 personnes. Il deviendra ainsi le premier actionnaire de cette firme et siégera au board, sous réserve de la validation des actionnaires, afin de prendre part au développement de l’entreprise. Ce partenariat prévoit également de déployer la technologie d’Enviro à grande échelle grâce à la construction d’une usine. Le procédé de recyclage des pneumatiques mis au point par Enviro repose sur une forme innovante de pyrolyse. Cette dernière permet de modifier la composition chimique du pneu afin de récupérer plusieurs matières premières. Les matières ainsi récupérées seraient de haute qualité, ce qui permettrait leur réemploi dans plusieurs domaines industriels. L’un des grands avantages de ce procédé repose aussi sur la consommation d’énergie minimale nécessaire lors de l’opération.

Industrialiser le recyclage

Cet investissement intervient trois ans après l’acquisition de Lehigh Technologies, spécialisée dans les micro-poudrettes de haute technologie dérivées des pneus recyclés. Il complète ainsi la démarche de Michelin dans le recyclage des pneumatiques. Le manufacturier apportera son savoir-faire dans le cadre du projet de construction d’une usine afin d’industrialiser ce procédé. Les matières premières récupérées pourraient donc être utilisées par Michelin et vendues à d’autres industriels selon les produits. Cette pyrolyse permettrait notamment de récupérer du noir de carbone régénéré, de l’huile de pyrolyse, de l’acier et du gaz. Le haut niveau de qualité des produits récupérés pourraient en faire des matières premières économiquement intéressantes pour le manufacturier. L’accord final avec Enviro devrait être signé en milieu d’année.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos