Mise en boîte

Publié le par

25 %, c’est l’augmentation des ventes de voitures possédant une boîte de vitesses automatique. C’est aussi, désormais, le pourcentage de véhicules neufs vendus avec une transmission automatisée.

Il y a fort à parier que cette croissance ne va pas ralentir dans les prochaines années. Le perfectionnement des transmissions automatisées au cours des années permet, au-delà du confort de la conduite, une économie d’énergie. De plus, il est désormais possible de passer son permis voiture « boîtes automatiques » en seulement 13 heures contre 20 heures pour les boîtes manuelles.

Ce changement impacte par conséquent les ateliers. Les contrôles, les méthodes, les outils changent. Savoir distinguer les différents types de transmissions automatisées (classique, à variation continue, automatisée, robotisée à simple ou double embrayage), en comprendre les subtilités et surtout conseiller le client ou effectuer une intervention n’est pas évident.

Pour connaître les règles à respecter lors des opérations de maintenance, pouvoir répondre aux questions des clients et gagner en crédibilité, il est nécessaire de se former. Le GNFA propose un stage de deux jours pour les opérateurs et techniciens multimarques permettant :

  • d’identifier les principes de fonctionnement des transmissions automatisées.
  • de réaliser les opérations de maintenance et d’entretien sur ces technologies.
  • de respecter les recommandations des constructeurs et équipementiers.
En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos