Mitsubishi décline l’Eclipse Cross en version PHEV

Publié le par

Malgré le retrait progressif de la marque japonaise sur le Vieux Continent au profit de l’Asie et l’Océanie, l’Eclipse Cross garde le cap. Son arme : s’adapter à la tendance énergétique et écologique du marché européen.

© Mitsubishi Motors
© Mitsubishi Motors

À l’occasion de son restylage de mi-carrière, le Mitsubishi Eclipse Cross sera décliné en version hybride rechargeable. La marque asiatique entend capitaliser sur cette motorisation à l’instar de bon nombre de constructeurs automobiles. « L’Eclipse Cross deviendra le fleuron technologique de la marque en Europe », souligne Mitsubishi Motors dans un communiqué.

En termes d’informations techniques, la marque se montre peu bavarde. Le véhicule sera désormais animé par un groupe motopropulseur hybride rechargeable unique, une transmission quatre roues motrices avec deux moteurs électriques et un système exclusif Super-All Wheel Control (S-AWC). Certains envisagent une inspiration de l’Outlander PHEV, c’est-à-dire un quatre cylindres essence 2,4 litres d’une puissance de 135 chevaux, associé à deux moteurs électriques et une batterie de 13,8 kWh. De quoi parcourir 45 kilomètres d’autonomie en pur électrique.

Alors que les nouveaux modèles sont bannis sur le marché européen, il n’en est rien pour l’Eclipse Cross PHEV. Le SUV sera progressivement lancé sur certains marchés européens à partir du printemps 2021 « en fonction de la demande et du potentiel de ces marchés » nuance la marque. Depuis l’introduction du modèle sur le marché fin 2017, 66 390 unités ont été vendues en Europe. Mitsubishi Motors espère donc capitaliser sur la nouvelle version hybride rechargeable afin d’augmenter les ventes de son SUV.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos