Mitsubishi : le Pajero tire sa révérence et le L200 fête ses 40 ans

Publié le par

Mitsubishi n’en finit pas de souffler les bougies. La marque japonaise célèbre le quarantième anniversaire de sa présence en France. Dans le même temps, Mitsubishi fête les 40 ans de son pick-up L200 mais sonne la fin de la production du Pajero en Europe.

Lancé en mai 1982, le 4x4 Pajero est le modèle phare de la marque, puisqu’il a remporté douze victoires sur le rallye Dakar, entre 1985 et 2007, auxquelles s’ajoute la Coupe du monde 2003 des rallyes-raids de la FIA. Trois millions de véhicules ont été produits dans l’usine de fabrication située au Japon. Le modèle séduit à travers le temps et la planète, notamment en France où près de 8 000 unités ont été vendues entre 2007 et 2017.

Pour des raisons financières, le Pajero n’a pas subi de modifications depuis 2006. Changer son moteur afin qu’il remplisse tous les critères de la nouvelle norme WLTP serait trop coûteux. La production a donc été abandonnée en Europe en mars dernier. Seuls les stocks restants chez les concessionnaires pourront être écoulés. Le Pajero reviendra-t- il sous une nouvelle motorisation ? Seul l’avenir nous le dira !

40 ans du L200

Autre modèle à succès : le pick-up L200. Lancé en 1978, il est le véhicule le plus vendu en France, et représente 40 % des ventes chez Mitsubishi, suivi par l’Outlander (22 %), l’ASX (18 %), le Space Star (10 %) et enfin le Pajero (6 %). En revanche, au niveau mondial, le modèle se place en troisième posi- tion derrière l’ASX et l’Outlander. Si à l’origine, le L200 a été lancé dans un but utilitaire – acheté à 70 % par les professionnels –, Mitsubishi affiche le désir d’aug- menter la part des particuliers en le destinant aux loisirs. En quarante ans d’existence, il s’est écoulé pas moins de 4 millions d’unités.

Pour garantir une bonne tenue de route, indépendamment du type de surface – autoroute ou les terrains escarpés de Corse – la transmission intégrale Super Select II permet au conducteur de passer de 2 à 4 roues motrices jusqu’à une vitesse de 100 km/h. Cette aide à la conduite n’est présente qu’à partir de la version Intense du L200.

Le modèle ne présente aucun changement depuis 2015, date de sortie de la cinquième génération du L200. Celui-ci est équipé d’un unique moteur quatre cylindres 2,4 litres, en motorisation diesel, proposé en deux versions : 154 et 181 ch. Le véhicule est disponible en boîte manuelle à 6 rapports et en boîte automatique à 5 vitesses. Avec ses 5,195 mètres de long, dont 1,52 mètre de benne, le pick-up peut accueillir une charge utile de 1 035 kg et une charge roulante de 3 100 kg. Pouvant accueillir cinq personnes au maximum, le confort d’assise est au rendez-vous tant à l’avant qu’à l’arrière du véhicule.

Contrairement à ses concurrents, le Toyota Hilux et le Ford Ranger, le L200 est mieux équipé à l’origine : feux xénon, régulateur de vitesse, caméra de recul, climatisation bi- zone, système multimédia tactile, port usb, démarrage Start & Go, une sellerie en cuir et, enfin, un avertisseur de changement de file. Considéré comme un véhicule utilitaire, le 200 est donc totale- ment exempté de malus, même pour les particuliers. Ses tarifs débutent à 27 480 euros en modèle dit Club Cab et à 31 400 euros en version Double Cab.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos