Mois de juin record pour le marché VO

Publié le par

Autoscout24 vient de communiquer ses statistiques du marché du véhicule d’occasion pour le mois de juin. Un mois record pour ce secteur d’activité en France, avec 585 744 transactions, soit une hausse de 27,6 % par rapport à juin 2019 (+15,5 % à nombre de jours ouvrables constants).

Crédit photo : Autoscout24
Crédit photo : Autoscout24

Le véhicule d’occasion a le sourire après des mois difficiles. Autoscout24 vient de communiquer ses données de ventes pour le mois de juin et les chiffres se révèlent très positifs. En effet, un record a été battu, avec 585 744 transactions. Ce total représente une hausse de 27,6 % par rapport à juin 2019 et de 15,5 % à nombre de jours ouvrables constants. Ces résultats permettent de récupérer 126 840 des 732 888 immatriculations perdues entre mars et mai 2020. Un rattrapage mesuré mais bienvenu pour les professionnels. Depuis le début de l’année, le marché VO reste cependant largement orienté à la baisse, avec une chute de 18,1 %. La hausse observée en juin s’explique sans doute en grande partie par les aides accordées par l’Etat aux acquéreurs de véhicules d’occasion.

Renault et Toyota grands gagnants

Toutes les marques profitent de cette hausse générale mais Renault ressort comme le grand gagnant du mois de juin. La marque enregistre une hausse de 29,55 % de ses ventes, pour une augmentation de 1,49 % de sa part de marché. Peugeot et Citroën voient respectivement leurs chiffres augmenter de 26,54 % et 18,78 %, mais les deux marques perdent du terrain, avec -0,86 % et -6,94 % de parts de marché. Le grand gagnant parmi les marques étrangères reste Toyota. Il s’est échangé 17 065 voitures de la firme japonaise, soit une hausse de 42,65 %, pour un gain de part de marché de 11,76 %. Dans l’absolu, Mini et Suzuki font mieux que Toyota, mais avec des volumes nettement inférieurs. Les transactions ont concerné 8 411 Mini, soit une augmentation de 48,66 % et un gain de part de marché de 16,47 %. Suzuki a vu 4 916 de ses voitures changer de mains en juin, soit une progression de 47,14 %, pour une part de marché améliorée de 15,28 %. Enfin, Skoda trouve aussi grâce aux yeux des acheteurs, avec 4 054 voitures d’occasion vendues, soit une amélioration de 43,25 %, pour une part de marché en hausse de 12,23 %.

Jeunes et vieux véhicules

Les véhicules qui ont le plus séduit les acquéreurs en juin sont les plus jeunes. Ceux dont l’âge est inférieur à un an ont bondi de 43,32 %, avec 57 912 unités. Leur part de marché progresse de 12,28 %. Leurs jeunes cousins âgés d’un an ont également progressé de 38,31 %, pour un nombre de 50 367 exemplaires. Les modèles de 2 à 5 ans ont aussi tiré leur épingle du jeu, avec une hausse de 36,53 %, pour un total de 152 054 unités et une part de marché de 6,96 %. Les autres tranches d’âges progressent aussi mais plus modestement et leur part de marché recule. Seuls les véhicules de 16 ans et plus enregistrent une hausse importante, avec 97 320 modèles échangés (+32,97 %) et une part de marché améliorée de 4,18 %.
L’un des paramètres intéressants de ce mois de juin est l’orientation des ventes selon la motorisation. L’essence progresse largement, avec 241 200 transactions, soit une hausse de 49,62 %. L’hybride et l’électrique cartonnent, avec des hausses respectives de 106,45 % et 153,23 %. Il s’est échangé 3 525 véhicules électriques et 12 602 modèles hybrides en juin. Selon Autoscout24, cette hausse globale du marché VO devrait se poursuivre. « Le mois de juillet devrait confirmer les chiffres du mois de juin, pour autant que les professionnels réapprovisionnent leur stock, en nette diminution depuis le déconfinement » souligne Vincent Hancart, directeur général d’Autoscout24 France.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos