Mondial Pare-Brise en quête d’image

Publié le par

Mondial Pare-Brise, propriété du groupe Parts Holding Europe (Autodistribution), revoit son image et sa communication avec l’objectif de devenir le deuxième acteur sur le marché du vitrage.

Mondial Pare-Brise en quête d’image

Mondial Pare-Brise poursuit son développement depuis son rachat par le groupe Parts Holding Europe (PHE), qui comprend notamment le groupement Autodistribution. Le distributeur a de grandes ambitions pour son enseigne de vitrage puisqu’il vise la deuxième place du marché, derrière l’incontournable Carglass. Pour parvenir à cet objectif, Autodistribution a réorganisé Mondial Pare-Brise et revoit aujourd’hui son image et sa communication. Le logo qui datait de la création du réseau en 1999 accusait le poids des ans. Le groupe a donc tout revue, avec l’aide de l’agence Carré Noir. « Chez Mondial Pare-Brise, nous sommes convaincus que notre rôle n’est plus seulement de réparer les vitrages des véhicules, mais est aussi de faciliter la vie et la mobilité de tous : en les libérant des lourdeurs administratives, simplifiant leurs démarches, réduisant le temps d’immobilisation des véhicules, etc. », explique Aurélie Buisson, directrice marketing, communication et digital de Mondial Pare-Brise. Ce changement passe par un logo blanc et jeune sur fond bleu. Les couleurs de la marque ont donc été conservées tout en modernisant son image. Présentée récemment aux adhérents et aux apporteurs d’affaires, cette nouvelle identité doit maintenant être déployée sur le terrain. L’enseigne se donne un an et demi pour que tous les ateliers adoptent cette nouvelle signalétique. Pour relayer ce changement auprès du grand public, Mondial Pare-Brise sera bientôt présent sur les écrans de télévision et sur internet. « Cette nouvelle identité qui incarne autant nos valeurs et nos forces que les changements positifs de notre réseau doit nous emmener vers la seconde place du marché du vitrage » affirme Laurent Desrouffet, directeur général de Mondial Pare-Brise. Actuellement, l’enseigne serait au troisième rang en France, avec un réseau de 326 centres dont 100 succursales. Le chiffre d’affaires généré par la globalité du réseau aurait atteint en 2018 près de 110 millions d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos