Mondial de l’automobile : le grand virage des constructeurs

Publié le par

Avant son ouverture officielle au public du 1er au 15 octobre à la Porte de Versailles, le salon automobile de Paris réserve traditionnellement ses premières annonces et tendances aux journalistes et aux professionnels.

Christophe CARIGNANO, Directeur des rédactions
Christophe CARIGNANO, Directeur des rédactions

S’il fallait résumer les premières heures du Mondial de l’automobile 2016 : le virage des constructeurs s’oriente vers l’électrique, les nouvelles mobilités et les SUV.

Les nouvelles mobilités entrent clairement dans le business model des constructeurs. Si le groupe PSA a annoncé sa nouvelle marque Free2Move, Volkswagen a présenté de son côté son ID Concept, un véhicule à la fois électrique et autonome.

Ce Mondial 2016 s’ouvre dans un contexte assez particulier. Les ventes de véhicules neufs repartent à la hausse et l’industrie automobile est aujourd’hui confrontée à de profondes mutations. La digitalisation, les nouvelles mobilités… n’épargnent aucun acteur du secteur : des constructeurs aux réseaux de distribution en passant par l’ensemble des services associés. Et même ce monument qu’est le Mondial de l’automobile en tremble un peu.

Une 119e édition sous le signe du digital

Pour cette 119e édition, le Paris Motor Show, qui demeure le plus gros événement de l’automobile au monde en nombre de visiteurs avec plus de 1,2 million d’entrées en 2014, doit entamer sa révolution digitale au pas de charge s’il tient à conserver son statut pour les prochaines années.

L’absence de plusieurs constructeurs (même si les absents ont toujours tort) lors de ce rendez-vous parisien aura suffi à faire trembler la statue de ce mastodonte. Il y a encore quelques années, il n’était pas imaginable de se passer du Mondial pour booster ses ventes dans l’Hexagone. Construit sur de solides fondations, le Mondial de l’automobile a su se reprendre pour faire une place aux nouvelles mobilités tout en connectant les halls de la Porte de Versailles à travers une visite virtuelle du salon  : une première pour ce salon mythique.

Les SUV, stars du salon

Cette orientation vers l’électrique et l’environnement porte une seule couleur : le blanc. La totalité, ou presque, des nouveautés ou concept-car porte le blanc, ce n’est certainement pas un hasard. Autre tendance de fond observée depuis plusieurs mois déjà, la berline tend à disparaître des travées au profit des SUV.

Pour preuve : le dernier-né de la gamme Peugeot 5008, présenté ce matin par Jean-Philippe Imperato, nouveau patron de la marque au lion et successeur de Maxime Picat nommé directeur du groupe PSA pour l’Europe.

Le Trezor de Renault

Dès les premières heures de la matinée, Renault a créé la surprise en présentant son nouveau concept-car baptisé Trezor aussi étrange dans ses lignes blanches que par se dénomination. Sa ligne sculpturale a de quoi intriguer. Longue de 4,70 m, large de 2,18 m et surtout très basse avec seulement 1,08 m, la Trezor embarque évidemment une motorisation électrique de 350 ch.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos