MotorK conseille le traitement d’un lead en moins de dix minutes

Publié le par

MotorK conseille le traitement d'un lead en moins de dix minutes

« Les concessionnaires automobiles doivent être de plus en plus rapides : près de 1 négociation sur 3 (29 %) se transforme en vente effective si la demande en ligne est traitée en moins de 10 minutes ». C’est la conclusion d’une étude menée par MotorK qui vient confirmer que les demandes gérées en temps réel garantissent un doublement du nombre de ventes de voitures.

À l’occasion de la 23ème édition d’Internet Motors, évènement européen organisé par MotorK s’est déroulé hier à Paris, la gestion des leads en temps réel est particulièrement d’actualité. En effet, selon une étude réalisée par MotorK, les demandes de devis pour un achat de véhicule gérées en temps réel, dans les 10 premières minutes, ont deux fois plus de chances de se transformer en une vente que celles gérées dans les 12 heures.

Pour rappel, les concessionnaires automobiles se retrouvent confrontés à deux changements majeurs : d’une part, la formation de grands groupes de distribution qui redéfinit leurs stratégies et leurs objectifs commerciaux, et d’autre part, l’innovation technologique qui a modifié les règles et les procédures d’interaction avec le client, de plus en plus habitué à gérer une partie importante de son processus d’achat de véhicule en ligne et toujours plus enclin à considérer le commerce électronique comme une opportunité et non comme un risque. Les concessionnaires se retrouvent donc aujourd’hui dans l’obligation d’améliorer la qualité de la gestion de la clientèle.

Traiter le lead en moins de dix minutes

Selon l’étude réalisée par MotorK, sur environ 150 000 leads suivis au cours d’une année (mai 2018 - mai 2019), les demandes de devis arrivées chez le concessionnaire via Internet et gérées en 10 minutes ont été transformées en négociations dans 30,7 % des cas, puis ont abouti à une vente de voiture dans 28,7 % des cas. Des données très élevées, qui se réduisent cependant à chaque minute : déjà dans la première heure, le taux de conversion des négociations tombe à 24,3 % et s’effondre à 18% dans les 8 premières heures. Si le concessionnaire interagit avec l’utilisateur après les huit premières heures de la demande, il est confronté à un utilisateur beaucoup moins intéressé, qui peut avoir déjà trouvé ailleurs une proposition d’achat ou de location à long terme. Ainsi, seulement 7,4 % des leads se transforment en négociations, qui aboutissent à une vente dans seulement 15 % des cas. Au-delà de 12 heures, les opportunités sont vraiment résiduelles et une négociation d’achat s’engage dans seulement dans 2,8 % des cas.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos