Nissan veut retrouver une croissance rentable avec Nissan Next

Publié le par

Tout en renouvelant ses modèles et en accélérant sa mutation vers l’électrique, Nissan a décidé d’assainir l’ensemble de ses canaux de vente à travers le monde. C’est notamment le cas en France où le constructeur nippon espère rapidement retrouver une croissance rentable.

© Auto Infos
© Auto Infos

À l’image du plan de relance présenté par Luca de Meo pour le groupe Renault, Nissan espère se relancer à travers un plan construit autour de l’électrique et une révision de ses objectifs pour aller vers des ventes uniquement rentables. Le but étant de ne plus céder aux sirènes des ventes tactiques.

Koen Maes, président Nissan West Europe, a rappelé, à l’occasion de la présentation de la nouvelle concession Maurin à Perpignan, les objectifs de la marque pour retrouver croissance et rentabilité. Outre un renouvellement de tous ses modèles, le constructeur souhaite aller chercher une croissance de 15 % sur le marché en 2021. Nissan compte notamment s’appuyer sur une progression de la Leaf, tant au niveau des particuliers que de la clientèle B to B avec une part de marché de 14 % contre 11 % aujourd’hui.

Le plan à moyen terme de la marque japonaise repose sur trois piliers : la passion, l’innovation et le challenge. « Nous avons toujours été dans l’innovation, a rappelé Koen Maes. Nous aimons aussi les challenges. Ce plan doit nous permettre, à travers plus de compétitivité, de retrouver une profitabilité durable ». Nouveau logo et nouvelle identité visuelle accompagnent l’ensemble de ces changements pour une marque qui a connu quelques difficultés en Europe ces dernières années.

De son côté, Xavier Kroetz, directeur réseau et qualité client de Nissan France, a rappelé que la marque dispose de 203 concessions en France pour un total de 51 investisseurs et 50 agents. « Le réseau était rentable depuis dix ans, a-t-il rappelé. Chacun de nos concessionnaires est resté solide pendant cette période ». Le constructeur souhaite renforcer encore la solidité financière de son réseau tout en développant l’expérience client à la fois sur site et sur le plan digital.

Cinq partenaires principaux (groupes Maurin, Eden Auto, Gueudet, Neubauer et Emil Frey) écoulent un tiers des volumes. Concernant la rentabilité, le constructeur souhaite retrouver un ratio de 1 %, soit le même même niveau qu’en 2019.

Aménagement intérieur conçu autour du parcours client

Nissan Next, c’est aussi une nouvelle identité visuelle dévoilée en juillet 2020 et inauguré à Amsterdam en janvier 2021 ainsi qu’à Perpignan. Le constructeur espère que 25 sites porteront ces nouvelles couleurs en 2021, tout en rappelant qu’il n’y a pas d’obligation dans la situation sanitaire actuelle. Aujourd’hui, près de 70 % du réseau a mis en place Nissan Retail Concept (NRC), parcours client bâti autour de l’interactivité et le digital.

Introduction des nouveaux formats en 2021

La marque prépare de nouveaux formats de concession en 2021 avec, notamment, la possibilité d’un format de site dédié au véhicule d’occasion, à l’atelier ou encore d’une concession en zone rurale.

Un nouveau SUV 100 % électrique

Côté nouveautés, Nissan lancera prochainement l’Ariya, un nouveau SUV 100 % électrique. Ce véhicule devrait être présenté en mars prochain. Nissan va également renouveler le Qashqai, best-seller de la marque. Cette troisième génération arrive à point nommé pour relancer Nissan en France et en Europe.

Neutralité carbone en 2050

Le constructeur japonais entre dans une période importante, avec un renouvellement de ses modèles. 50 % de ses modèles devraient passer à l’électrique d’ici à 2023. D’ici à 2030, toute la gamme sera électrifiée. L’objectif est d’atteindre une neutralité carbone en 2050.

Guillaume Barbet, directeur des ventes de Nissan France, a également fait un point sur la performance commerciale réalisée en 2020. Le constructeur japonais a écoulé 32 963 VP dans l’Hexagone en 2020, soit une part de marché 2 %. Nissan a également immatriculé 6 071 en VUL, soit 1,6 % de part de marché.

Performance sur les particuliers, baisse drastique sur les canaux tactiques

Les ventes aux particuliers pèsent 42 % du mix, avec une baisse de - 34,44 % sur les VD et - 33,17 % sur les LCD, soit une progression de quatre points par rapport à 2019. Engagés depuis quelques années sur les canaux tactiques, Nissan a décidé de stopper cette fuite en avant vers les canaux non rentables afin de renforcer son réseau et sa rentabilité à travers une bonne tenue de ses valeurs résiduelles. Le constructeur compte à l’avenir développer ses ventes aux loueurs et aux entreprises. Côté VUL, Nissan espère doubler ses ventes en fourgons à travers une nouvelle politique commerciale dans son réseau.

Suite à la crise sanitaire liée au Covid, le stock VN est en baisse de 35 % à fin décembre 2020 par rapport à 2019. Le constructeur a accompagné son réseau en termes de report des échéances et d’accompagnement des stocks.

Mots clefs associés à cet article : Nissan

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos