Nouveau label VO pour le réseau Nissan

Publié le par

Nissan lance un nouveau label VO pour progresser sur le marché du véhicule d’occasion. Baptisé Nissan Intelligent Choice, ce label déployé au niveau international conserve les spécificités nécessaires au marché français et mise sur une meilleure promesse client.

Nouveau label VO pour le réseau Nissan

Nissan s’est attaqué depuis quelques années à toutes les activités périphériques à la vente de véhicules neufs. Après avoir pris en mains l’après-vente de ses voitures, la marque se consacre aujourd’hui au véhicule d’occasion. Un sujet brulant pour tous les constructeurs et tous les groupes de distribution. Avec un record de 5,8 millions de transactions en 2019, ce marché représente 2,6 VO pour 1 VN vendu. Le contexte peu favorable de l’année 2020 pour les ventes de voitures neuves renforce encore l’attrait du véhicule d’occasion. Un passage obligé pour une firme qui a grandement diminué ses ventes tactiques en 2018 et 2019, ce qui a généré une baisse importante des ventes VN. Si l’arrivée du nouveau Juke donne un bol d’air à la marque et à ses distributeurs, l’accent mis sur le VO doit aider les concessionnaires à progresser sur ce secteur. Une stratégie qui devrait aussi permettre à Nissan France de vendre davantage de voitures à ses distributeurs.

Label mondial, contenu français

Le nouveau label Nissan Intelligent Choice est déployé au niveau international par le constructeur. Il succède ainsi à Nissan Club Occasions, lancé en 2006. Derrière cette nouvelle appellation, le contenu reste orienté vers le client français. « Le marché du VO accélère et se professionnalise. Nous devons répondre aux nouvelles attentes des clients » remarque Guillaume Barbet, directeur des ventes de Nissan West Europe. Avec une part de marché relativement modeste pour l’ensemble des professionnels sur le marché VO, « le potentiel total représente 3 millions de voitures » poursuit Guillaume Barbet. Des parts de marché à conquérir sur les transactions entre particuliers, grâce à un label au contenu sécurisant. « Ce label a trois principaux objectifs : une meilleure visibilité physique et digitale, une meilleure rétention des clients et un meilleur rendement pour vendre davantage et mieux » souligne le directeur des ventes. Aujourd’hui, 66 % du réseau a adopté Nissan Intelligent Choice. Pour répondre aux attentes des clients particuliers, le label propose donc le satisfait ou échangé, une garantie jusqu’à 3 ans, une assistance 7j/7 et 24h/24, un contrôle annuel gratuit, un véhicule de courtoisie gratuit, 105 points de contrôle, 100 % des véhicules exposés prêts à l’essai et des offres de financements en crédit et LOA. La marque inclut ses véhicules électriques dans le label, avec un contenu identique. Seul le nombre de points de contrôles comprend 15 éléments supplémentaires spécifiques. Au-delà de ces promesses clients, les distributeurs peuvent compter sur plusieurs nouveaux outils.

Plateforme digitale

Pour gagner en productivité et en efficacité, le label contient de nouveaux outils. Le premier est la gestion des photos commerciales grâce à Stampyt. Le deuxième est proposé par Bee2Link, avec l’outil d’aide à la reprise Scanprice et l’outil de gestion des stocks Carshop. Enfin, Nissan s’associe à BCA pour lancer une plateforme digitale VO. Une phase pilote débutera le 1er avril avec 7 groupes de distribution. Le principe repose sur un processus plus rapide de mise à disposition des véhicules pour les distributeurs. Ces derniers pourront montrer à leurs clients les voitures disponibles dès qu’elles auront été expertisées, nettoyées et photographiées à 360°, extérieurement et dans l’habitacle. « Le véhicule est entré dans notre base rapidement. Cela permet de gagner du temps et donc de diminuer les coûts. Les vendeurs peuvent proposer ces voitures à leurs clients sans les avoir achetées au préalable » précise Guillaume Barbet. Un point particulièrement apprécié par le groupe Neubauer, qui figure parmi les 7 partenaires retenus pour le test. « Le fait de pouvoir vendre un véhicule avant de l’avoir acheté est très intéressant financièrement » confirme Mickael Goncalves, responsable des ventes VO pour le groupe. L’un des autres accélérateurs de ventes concerne les offres de financements et le développement de la LOA. Un programme de formation global accompagne ce label et le volet financier n’est pas oublié. Actuellement, le taux de pénétration de la captive Nissan Finance sur le VO atteint 25 %, dont 6 % réalisés sous forme de LOA. La hausse devrait être rapide selon la marque. Tous ces nouveaux outils rassemblés au sein du label doivent aider le réseau à mieux répondre aux attentes des clients. Avec un prix moyen de 15 000 euros, la marque ne souhaite pas particulièrement faire grimper le tarif de ses VO. Elle souhaite avant tout aller plus vite sur le remarketing pour abaisser ses coûts et vendre davantage de véhicules à son réseau.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos