Nouvel Opel Mokka : l’électrique survolté ?

Publié le par

La marque du groupe PSA vient de dévoiler le visage de la deuxième génération de son petit SUV urbain électrique. Avec son look affirmé et une autonomie purement électrique atteignant 322 kilomètres (cycle WLTP), le Mokka 2020 réveille la gamme « branchée » d’Opel.

© Opel
© Opel

Qu’on aime ou non sa calandre héritée du concept-car GT-X Experimental avec ses phares à Led horizontaux Opel Vizor – qui seront présents sur tous les modèles de la marque à venir au cours des années 2020 – et son nez surélevé, force est de constater que le nouvel Opel Mokka possède une identité visuelle forte. « Grâce au Mokka, Opel réinvente et présente le design de la prochaine décennie » s’enthousiasme même le patron d’Opel, Michael Lohscheller. Physiquement assez éloigné de la Corsa ou encore du Crossland X (les autres productions électrifiées d’Opel), ce SUV compact a également su se démarquer de sa cousine française l’e-2008 en matière de design. Toutefois, il s’en rapproche beaucoup (trop ?) en termes de performances.

e-2008 et Mokka : même combat

Pour cause : le nouveau Mokka est basé sur une nouvelle déclinaison de la plate-forme multi-énergie CMP (Common Modular Platform) du groupe PSA, qu’il partage avec les Peugeot 2008 et DS 3 Crossback. Les trois véhicules sont d’ailleurs fabriqués dans l’usine de Poissy (Yvelines). Un rassemblement familial qui ne réserve donc que peu de surprises sous le capot, puisque le fameux moteur 100 kW (136 ch) et 260 Nm qui propulse la e-2008 fera aussi se mouvoir le nouveau Mokka électrique.

Quant au bloc batterie de 50 kWh, garanti huit ans, il est également similaire à celui des petites lionnes électrifiées avec une l’autonomie quasi identique avoisinant les 322 kilomètres en cycle WLTP. En ce qui concerne la recharge, le Mokka-e peut être équipé d’un système lui permettant de se brancher jusqu’à 7,4 kW en AC et jusqu’à 100 kW sur borne rapide afin de retrouver 80 % de sa capacité en 30 minutes environ.

Modernité et technologie : la recette du Mokka

Malgré un empattement légèrement plus long (+ 2 mm) que celui de la mouture précédente, le nouveau Mokka se veut plus maniable et spacieux, pouvant accueillir ses cinq passagers, ainsi qu’un volume de coffre de 350 litres. « L’équipe d’ingénieurs de Rüsselsheim a beaucoup travaillé sur l’abaissement du poids, ce qui a permis de gagner jusqu’à 120 kg par rapport à la génération précédente », annonce Opel dans un communiqué. La marque précise également que la rigidité de la carrosserie a été améliorée, gagnant jusqu’à 30 % de rigidité en torsion pour sa version électrique. Une façon de réduire la consommation d’énergie, d’augmenter son agilité tout en renforçant l’aspect sécuritaire du véhicule.

Autre distinction du nouveau Mokka : s’inscrire comme le premier modèle du constructeur à afficher la dernière génération de la planche de bord Opel Pure Panel, entièrement numérique. Abandonnant les écrans analogiques et désireux de « détoxifier la conduite », le pavé tactile de 12 pouces se fait plus épuré mais aussi plus connecté puisque Apple CarPlay et Android Auto compatible. Néanmoins, pour garder une utilisation intuitive et éviter au conducteur de se détourner de la route, les boutons de commande des fonctions essentielles ont été conservés. Concentré d’innovations, le nouveau Mokka-e développe enfin un éventail d’Adas, telles que le régulateur de vitesse avancé avec la fonction Stop & Go pratique dans les embouteillages, le système de positionnement actif dans la voie ou la caméra de recul panoramique à 180 degrés. Des éléments qui ne sont cependant pas tous de série.

Pour savoir combien coûtera cet Opel Mokka électrique de 2020 ainsi que ses options, il faudra attendre encore un peu. Mais le début de la commercialisation, lui, est programmé pour la fin de l’été 2020. La disponibilité en concessions, elle, se fera à partir du début 2021. Et pour les clients peu tentés par l’électrique, dont l’achat est pourtant soutenu par un généreux bonus de 7 000 euros, le Mokka de deuxième génération sera également proposé avec des moteurs Diesel et essence « particulièrement sobres », affirme le constructeur.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos