Nouvelle Clio V : qui pourra la détrôner ?

Publié le par

La cinquième génération de la Clio devrait arriver en concession dans les jours à venir, avec une ambition clairement affichée par Renault : maintenir le leadership sur le segment des citadines.

Nouvelle Clio V : qui pourra la détrôner ?

Depuis son premier lancement en 1990, l’icône du constructeur au losange s’est imposée aux quatre coins de la planète, et s’impose comme leader du segment B en Europe depuis 2013. Après vingt-neuf ans sur les routes, 15 millions d’exemplaires ont été écoulés dans le monde, lui conférant ainsi le titre de voiture française la plus vendue à l’international et deuxième voiture la plus vendue en Europe toutes catégories confondues. Malgré les années, le modèle suscite toujours plus d’intérêt. En 2018, 450 000 unités ont été vendues dans le monde et « chaque année, il s’est ainsi vendu plus d’exemplaires que l’année précédente » tient à souligner l’équipe commerciale de la marque.

Un intérieur repensé

Si le cinquième opus revient avec la nouvelle plateforme CMF-B, il capitalise sur ses atouts passés. Le design de la Clio IV a été conservé. La principale « révolution » réside à l’intérieur de l’habitacle où se côtoient modernité et technologie. La planche de bord en forme de vague offre davantage d’espace au conducteur et élargit la perspective du cockpit. La colonne de direction s’est affinée, intègre la recharge par induction pour le téléphone portable et propose plus de rangements (26 litres au total à travers l’habitacle contre 22 litres pour la génération précédente). Le volant, plus compact et équipé de nouvelles commandes, précède un écran numérique de 7 pouces qui devrait bientôt être proposé en 10 pouces. Dès la prise en main du véhicule, tous les regards sont tournés vers un imposant – peut-être un peu trop – écran central vertical de 9,3 pouces proche de l’univers d’un smartphone. Une barrette piano avec commandes intégrées est située sous ce dernier, facilitant ainsi son utilisation par le conducteur.

La dernière-née de la saga Clio est proposée en trois teintes intérieures et pas moins de huit ambiances lumineuses sont proposées pour une atmosphère totalement personnalisée. L’assise offre un maintien très confortable, tant pour la conduite que pour les autres occupants. Notons que l’assise a été allongée de 15 mm permettant un gain de place de 26 mm pour les passagers arrière. Le coffre gagne lui aussi en grandeur avec un espace de chargement de 391 litres contre 330 litres pour la Clio IV. À titre indicatif, la profondeur du coffre équivaut à la taille d’une valise cabine. Contrairement à sa devancière, l’ouverture du coffre est plus carrée et le seuil du bouclier a été remonté pour éviter tout choc avec le hayon. Le système audio Bose a d’ailleurs été intégré dans cet espace sans pour autant empiéter sur le volume de coffre.

Des lignes communes

L’extérieur conserve l’esprit de la précédente mouture. Toutefois, les lignes du capot ont été sculptées et la face avant est plus affirmée. Les phares adoptent la signature en forme de C qui caractérise les modèles de la gamme. Des barrettes chromées entourent les vitres avant et arrière pour un style plus moderne. Côté dimensions, la nouvelle Clio perd 12 mm (longueur 4 050 mm, largeur 1 798 mm, hauteur 1 440 mm). Enfin, la nouvelle teinte de carrosserie Orange Valencia rejoint les dix autres disponibles au catalogue. Disponible en cinq motorisations, la nouvelle Clio est proposée en prix d’attaque à 14 100 euros et culmine à 26 100 euros. La version full électrique est, elle, prévue pour le printemps 2020.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos