Olivier Monot (Alphabet France) : « BMW voit en la LLD le meilleur laboratoire de la mobilité de demain »

Publié le par

Olivier Monot (Alphabet France) : « BMW voit en la LLD le meilleur laboratoire de la mobilité de demain »

Annoncé début juillet, le rachat par Alphabet d’ING Car Lease pour 637 millions d’euros entame sa phase concrète de réorganisation commerciale, humaine et stratégique dans les seize pays européens concernés.

En France, il a été décidé que la filiale de la banque ING soit dans un premier temps rebaptisée Alphabet France Fleet Management et continue, pendant 18 mois, de co-exister en coordination avec Alphabet France. Dès le 1er janvier 2012, un comité de direction aura néanmoins à charge de diriger ce nouvel ensemble à deux têtes. La direction générale globale a été confiée à Olivier Monot qui dirigeait précédemment ING Car Lease France. À ses côtés, Stéphane Crasnier, ex-directeur de la captive de BMW Group France prend la direction commerciale et marketing de cette entreprise en construction (voir rubrique nomination).

Ambitions

« Nous sommes le mariage des deux loueurs qui affichent les plus fortes progressions du marché », synthétise Olivier Monot. De fait, fort de respectivement 36 000 et 19 500 véhicules en parc financé, ING Car Lease France et Alphabet France afficheront fin 2011 une croissance de 33 % et 13 % dans un marché en hausse de 2 % (avec, pour la captive de BMW un bond de 45 % en prise d’ordres). « Cinquième loueur hors captives monomarques de constructeurs, nous visons la quatrième place dès 2012 », ambitionne le directeur général.

« Nous voulons croître sur tous les segments et sur tous les canaux en multimarque et en BMW Group », complète S. Crasnier. Actuellement, les modèles Mini et BMW représentent 75 % du parc d’Alphabet France. Une sur-représentation qui sera évidemment diluée par l’acquisition d’ING Car Lease. Côté business, le canal phare reste néanmoins celui des 150 apporteurs d’affaires du réseau de la marque haut de gamme (60 % du parc financé auprès de TPE et PME). L’ex-filiale bancaire apporte quant à elle des clients de poids comme Bouygues, Suez ou plus récemment France Telecom. « Nous n’avons pas de clients communs et une politique de pricing proche, c’est très engageant », confirme Olivier Monot qui assure avoir déjà beaucoup de projets liés à la mobilité dans les tiroirs communs...

Photo : de gauche à droite : Stéphane Crasnier et Olivier Monot.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos