Opel amorce sa transition vers la norme Euro 6d-TEMP au pas de charge

Publié le par

Quatorze mois avant l’entrée en vigueur de la norme Euro 6d-TEMP, Opel propose d’ores et déjà 79 motorisations qui répondent aux nouvelles limites d’émission.

Opel amorce sa transition vers la norme Euro 6d-TEMP au pas de charge

Le constructeur germanique espère ainsi se placer à l’avant-garde pour la mise en œuvre de ces normes plus sévères, qui comprennent un cycle de conduite en conditions normales (RDE) mesuré sur route ouverte. Des moteurs essence et GPL conformes à la norme Euro 6d-TEMP sont disponibles sur l’ensemble de la gamme Opel (Adam, Karl, Corsa, Astra, Insignia, Mokka X, Crossland X, Grandland X) auxquels s’ajoutent des motorisations diesel elles aussi conformes.

Une gamme totalement électrifiée à l’horizon 2014

« La transition rapide d’Opel vers la norme Euro 6d-TEMP rentre dans notre ambition de nous placer dans le peloton de tête de la réduction des émissions automobiles, explique Christian Müller, directeur de l’ingénierie. Les futures étapes sont l’arrivée de quatre modèles électrifiés d’ici à 2020, dont la prochaine génération de la Corsa qui sera une voiture tout électrique, et le Grandland X qui sera notre premier hybride rechargeable. En 2024, la gamme sera totalement électrifiée, et nous proposerons une version hybride ou tout-électrique de chacun de nos modèles VP ».

Équipant le Grandland X, développant 96 kW/130 ch avec un couple maximum de 300 Nm à 1 750 tr/mn, le nouveau quatre cylindres turbodiesel 1,5 litre est proposé soit en boîte manuelle à six vitesses (consommation : 4,7 l/100 km, extra-urbaine 3,9 l/100 km, 4,2 l/100 km et 110 g/km de CO2 en mixte), soit avec une boîte automatique à huit vitesses dernier cri (consommation : urbaine 4,5/100 km, extra-urbaine 4,0 l/100 km, 4,2 l/100 km et 109 g/km CO2 en mixte). La boîte automatique huit vitesses permettant aussi de réduire encore la consommation et les émissions grâce à sa conception à faibles frictions.

Le moteur turbodiesel 1,6 litre de l’Astra cinq portes développe, quant à lui, 100 kW/136 ch avec 320 Nm de couple (consommation en boîte manuelle six vitesses : urbaine 5,5-5,3 l/100 km, extra-urbaine 4,1-3,9 l/100 km, mixte 4,6-4,4 l/100 km, 121-116 g/km de CO2 en mixte ; consommation avec boîte automatique six vitesses : urbaine 6,1-5,9 l/100 km, extra-urbaine 4,2-3,9 l/100 km, mixte 4,9-4,6 l/100 km, 130-122 g/km de CO2 en mixte). Il est équipé d’un système de réduction catalytique sélective (SCR) pour diminuer encore les émissions d’oxyde d’azote. Le nouveau 1.6 diesel sera également proposé sur le Sports Tourer.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos