Opération recyclage de batteries pour Volkswagen Group Components

Publié le par

En France, Volkswagen Group France et la société Nouvelle d’Affinage des Métaux (SNAM) sont engagées en faveur du recyclage des batteries de véhicules électriques et hybrides depuis 2014.

© Volkwagen
© Volkwagen

La première usine du groupe destinée au recyclage des batteries des véhicules électriques a été inaugurée à Salzgitter par Volkswagen Group Components. Le groupe Volkswagen poursuit son engagement d’assumer la responsabilité durable et de bout en bout de la chaîne de valeur des batteries pour véhicules électriques. L’opération vise à industrialiser la récupération en circuit fermé de matières premières utiles telles que le lithium, le nickel, le manganèse et le cobalt, ainsi que de l’aluminium, du cuivre et du plastique, pour atteindre un taux de recyclage de plus de 90 % à long terme. « Nous lançons un cycle durable pour les matériaux recyclables, tout en jouant un rôle de pionnier de l’industrie avec ce processus d’avenir qui devrait largement contribuer à la protection du climat et à l’approvisionnement en matières premières » commente Thomas Schmall, président du directoire de Volkswagen Group Components.

Avant d’être recyclée, une batterie est analysée pour déterminer si elle est encore suffisamment puissante pour pouvoir bénéficier d’une deuxième vie dans des systèmes de stockage d’énergie mobiles tels que les bornes de recharge rapide flexibles ou le robot de charge mobile. L’usine a donc été conçue pour recycler, dans un premier temps, jusqu’à 3 600 systèmes de batteries par an pendant la phase pilote, soit environ 1 500 tonnes. À l’avenir, le système pourra être développé et optimisé pour gérer des quantités plus importantes. « La recherche nous a montré que les matières premières des batteries recyclées sont aussi efficaces que des matières premières neuves, ajoute Mark Möller, directeur de l’unité développement technique et électro-mobilité. À l’avenir, nous utiliserons les matériaux récupérés pour la production de cellules de batterie. En sachant que la demande de batteries et donc de matières premières va augmenter drastiquement, nous pourrons faire bon usage de chaque gramme de matière recyclée ». Les économies de CO2 sont évaluées à environ 1,3 tonne par batterie de 62 kWh produite en utilisant des cathodes fabriquées à partir de matériaux recyclés et utilisant de l’électricité verte.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos