Opteven lance e-Move pour les véhicules électrifiés

Publié le par

Opteven lance une gamme de contrats de garantie panne mécanique spécifiques aux véhicules électriques et hybrides rechargeables. Une offre spécifique pour soutenir les ventes, aussi bien pour les véhicules neufs que les modèles d’occasion.

Opteven lance e-Move pour les véhicules électrifiés

Opteven propose une nouvelle gamme de contrats de garantie panne mécanique baptisée e-Move. Ce produit s’adresse aux véhicules 100 % électriques et aux hybrides rechargeables. A la veille d’un plan de relance automobile qui pourrait favoriser les véhicules à faibles émissions et dans un contexte réglementaire européen déjà favorable, ces modèles deviennent incontournables pour les professionnels. Cependant, ils ne le sont pas encore pour les acheteurs. Pour faciliter cette acceptation, Opteven a conçu une offre spécifique. La firme s’est basée sur plus de 8 000 demandes de prise en charge sur ces deux types de véhicules pour établir son offre. « Un véhicule électrique, c’est 38% de pièces spécifiques par rapport à un véhicule thermique et un véhicule hybride rechargeable, ce sont deux technologies sur un véhicule ; il fallait absolument adapter nos couvertures et nos garanties pour les faire correspondre aux réels besoins des conducteurs de ces types de véhicules et les rassurer » explique Albert Etienne, directeur général France d’Opteven.

Rassurer l’acheteur

La gamme e-Move contient un produit destiné aux véhicules 100 % électriques et un deuxième conçu pour les véhicules hybrides et hybrides rechargeables. Leur contenu est assez proche, avec une garantie associée à une assistance et à des services complémentaires. Les contrats prévoient notamment une aide à l’installation d’une borne, la poursuite du déplacement en cas de problème et surtout une participation aux frais en cas de changement de la batterie. Un élément rassurant pour l’acquéreur d’un véhicule électrifié, surtout dans le cas d’un modèle d’occasion. Les véhicules éligibles à ces produits spécifiques doivent avoir moins de 10 ans et afficher moins de 100 000 km. « En cette période très éprouvante pour le monde économique et celui de l’automobile en particulier, nous entendons faire émerger e-Move comme un levier pour accompagner la reprise et aider les distributeurs à atteindre leurs objectifs de baisse de CO2 cette année » poursuit Albert Etienne. Ces contrats permettent ainsi de couvrir des modèles qui se retrouvent aujourd’hui sur le marché de l’occasion face à des clients parfois timides en matière de propulsion électrique.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos