Organiser son atelier pour de meilleurs résultats

Publié le par

Moins 6 heures : c’est la diminution du temps d’intervention d’un carrossier peintre sur un véhicule en moyenne. Nouvelles technologies, structure des matériaux… il faut désormais 8 heures pour une réparation moyenne contre 14 heures auparavant. de plus, la majorité des sinistres se déroulant à moins de 50 km/h, les interventions sont donc moins lourdes.

S’il est devenu logique de penser que les collaborateurs ont besoin de se former sur la partie technique pour être efficace, on ne mesure pas toujours l’impact dans l’organisation de l’atelier.
Pour rester concurrentiel et faire face à ce nouveau rythme (mutation du marché de la carrosserie), il est important de réfléchir à une restructuration du back office et en front office en profondeur également associée à un développement commercial de l’activité carrosserie. Et pour cela il est important de faire pratiquer un diagnostic organisationnel.

Les points clés pour bien démarrer :

  • • l’évaluation des chiffres clés de l’entreprise : chiffre d’affaires, indicateur, ratios, calcul de la marge des différents postes (main-d’œuvre, pièce et ingrédient peinture) ;*
  • • le pilotage des apporteurs d’affaires, analyse par tranche d’heure, analyse par tranche coût, calcul de la rentabilité des accords négociés ;
  • • l’organisation des flux clients et véhicule, la réalisation d’une prise de rendez-vous et d’une planification des travaux efficace ;
  • • la mesure de la performance commerciale : comparatif entre le pré-chiffrage et le rapport d’expert, étude des offres à destination des entreprises et des particuliers, analyse de l’animation à destination des apporteurs d’affaires.

Bien maîtrisés ces différents paramètres peuvent rapidement agir sur la satisfaction client, développer le chiffre d’affaires et permettre une diversification de l’activité. Cependant, la carrosserie peinture est une activité avec des spécificités importantes. Un modèle généraliste ne peut donc pas s’appliquer. De même, il est préférable d’établir un diagnostic in situ, chaque atelier ayant ses particularités.

Le GNFA propose une prestation complète intégrant un diagnostic mais aussi des conseils, des cursus de formation. Il interroge les métiers, les activités, les organisations et les performances pour préconiser des démarches parfaitement ajustées aux bénéfices attendus par l’entreprise.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos