Osamu Suzuki passe le flambeau

Publié le par

Après quatre décennies au sommet de l’entreprise, Osamu Suzuki quittera ses fonctions en qualité de président du conseil d’administration en juin 2021. Son fils Toshihiro Suzuki prendra sa succession.

© Suzuki
© Suzuki

Il est temps de passer la main. Âgé de 91 ans, Osamu Suzuki, figure emblématique de la firme japonaise, a jugé que l’heure était venue de céder sa place. Pendant quarante ans, il s’est occupé de la présidence du conseil d’administration de Suzuki.

Né Osamu Matsuda, le futur patron a épousé Shoko Suzuki, petite-fille du fondateur de l’entreprise, dont il a pris le patronyme. Depuis son arrivée en 1958, il a joué un rôle majeur dans le développement de l’entreprise, supervisant notamment son entrée sur le créneau des véhicules légers et son implantation sur le marché indien. En 1978, il a été promu directeur du groupe.

Conscient de son âge avancé, Osamu Suzuki préparait sa succession depuis 2015, date à laquelle il a transmis à son fils Toshihiro le titre de PDG exécutif. L’année suivante, le dirigeant a également renoncé à ses autres fonctions au sein de l’entreprise, hormis celle de président du conseil d’administration. Osamu Suzuki partira à la retraire dans quelques mois, plus exactement en juin prochain.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos