PGA Motors exploitera le futur terminal parisien d’Audi

Publié le par

PGA Motors exploitera le futur terminal parisien d'Audi

Le premier coup de truelle a été donné, le 25 septembre, à 14 heures, par Laurence Coulon, maire-adjoint de Vélizy-Villacoublay (78) et Benoît Tiers, directeur d’Audi France dans la zone automobile premium de la ville, déjà investie par Porsche et BMW.

Fabrice Lambert, directeur de la plaque Ile-de-France du groupe PGA Motors était à leur côté. Directeur de Premium Murat dans le XVIe arrondissement de Paris, de la concession Audi de Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines, et de la carrosserie/espace de réparation de Buc également dans les Yvelines, il sera chargé d’exploiter ce nouvel ensemble pour le compte du groupe de distribution privé. « Il manquait une implantation dans ce territoire en plein développement en bordure de l’A86 », explique Benoît Tiers qui a acheté le terrain en 2007 et n’a pu démarrer le chantier qu’en janvier dernier en raison de contraintes architecturales uniques, dont une lourde dépollution des sols.

12 millions d’euros d’investissement

C’est la première fois, à l’exception de sa filiale niçoise, que la marque allemande haut de gamme devient propriétaire d’une de ses 141 affaires (auxquelles s’ajoutent 221 sites de réparation). « Cela nous permet de mettre un pied dans l’immobilier », déclare B. Tiers qui a investi 12 millions d’euros, hors terrain, pour que ce nouveau Terminal qui ouvrira ses portes à la fin 2013.

Sachant qu’un établissement Mercedes-Benz complétera prochainement le tableau, Vélizy est définitivement appelé à devenir un temple de l’automobile premium ! Avec une fréquentation quotidienne estimée à près de 100 000 voitures, le futur terminal devrait, à terme, réaliser un volume annuel de 1 000 VN et 500 VO. Soit 1 500 unités supplémentaires pour la plaque Ile-de-France de PGA Motors (Marne-la-Vallée, Paris XVIe, Montigny-le-Bretonneux et Buc) qui signe actuellement 3 650 VN et 1 000 VO à particuliers/an. Multi-étages, le futur écrin sera particulièrement représentatif de ce que les designers de la marque veulent véhiculer. « Entrer dans un terminal Audi, c’est un peu comme entrer dans une Audi », résume Benoît Tiers.

Audi, qui n’étend néanmoins pas son maillage, poursuit la mise aux standards de l’ensemble de ses concessions prévue pour 2015. Aujourd’hui, 91 sites sont aux nouvelles normes et 27 sont des terminaux (16 en cours de construction).

Dans un marché VP français en chute de 12 %, Audi continue de tracer sa route avec une croissance de 4,5 % depuis janvier et un prévisionnel à 62 000 unités cette année. Après une année 2011 exceptionnelle marquée par l’obtention d’une rentabilité moyenne de 2,24 %, le réseau français des quatre anneaux devrait présenter une rentabilité d’environ 2 % cette année. Fort de 12 sites Audi, PGA Motors écoule en France 7 500 VN/an pour la marque.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos