PSA Aftermarket étend son partenariat avec Faurecia Clarion Electronics

Publié le par

PSA Aftermarket élargit son offre en échange réparation en étendant son partenariat avec Faurecia Clarion Electronics (FCE) aux réparations d’éléments électroniques multimarques.

Crédit photo : Faurecia Clarion Electronics/PSA Aftermarket
Crédit photo : Faurecia Clarion Electronics/PSA Aftermarket

PSA Aftermarket étend son offre dans le domaine de l’économie circulaire. Le groupe a décidé de renforcer son partenariat avec Faurecia Clarion Electronics (FCE) dans l’échange réparation électronique. L’accord porte sur la fourniture de 4 nouvelles familles de produits : les combinés d’instruments, les calculateurs moteurs, les boitiers de servitude intelligents et les blocs de commandes au volant. Ces nouveautés complètent ainsi le portefeuille de Distrigo au niveau européen. L’échange réparation, baptisé Repair&Return chez PSA, complète l’échange standard et la pièce de réemploi. Les réseaux des différentes marques du groupe, les adhérents Eurorepar Car Service et les réparateurs indépendants pourront donc commander ces pièces par l’intermédiaire du portail électronique Service Box. L’échange réparation s’impose comme une solution intéressante pour ces éléments, dont les tarifs sont particulièrement élevés à l’état neuf. Cette solution présente donc un avantage économique important, notamment pour des véhicules dont la valeur résiduelle ne justifie pas toujours l’achat d’une pièce neuve. La gamme de pièces en échange réparation est disponible dans 30 pays d’Europe et concerne actuellement 23 marques généralistes et premium.

Savoir-faire spécifique

Faurecia Clarion Electronics figure parmi les équipementiers spécialisés dans les systèmes embarqués. La firme détient donc un savoir-faire spécifique dans ce domaine. Elle fabrique des éléments en première monte et possède également cette activité de réparation multimarques. Toutes ces opérations sont effectuées en Meurthe et Moselle, au sein d’un atelier implanté à Custines, labellisé ISO 9001, 14001 et IATF (ISO 16949). Ce site traite en moyenne 30 000 réparations par an. La réparation d’un élément débute par l’analyse de son fonctionnement grâce à des connaissances en rétro-ingénierie. Les pièces défectueuses sont changées, ainsi que les éléments fatigués. La pièce est ensuite réinitialisée ou mise à jour selon les besoins. Le processus prend entre 2 et 5 jours et les pièces réparées sont garanties un an.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos